Incapable de battre Toulouse, l’OM perd sa cinquième place

Voir le site Téléfoot

2017 02 26T000000Z 1 MT1PANPABOMPSG26022017114 RTRMADP 3 SOCCER MARSEILLE VS PARIS SG LEAGUE 1
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-09T15:18:53.187Z, mis à jour 2017-04-09T15:18:55.104Z

En déplacement sur la pelouse du TéFéCé, l'OM n'a pas su faire mieux qu'un match nul qui fait tout sauf l'arranger dans sa lutte pour une place européenne.

L’Olympique de Marseille a encore été accroché, cette fois-ci sur la pelouse du TéFéCé. Le match nul n’arrange absolument personne, surtout pas les Phocéens dans l’optique d’une qualification européenne.

Les attaquants toulousains étaient maladroits

Une semaine après le piètre nul obtenu à l’Orange Vélodrome face à Dijon, l’Olympique de Marseille avait à cœur de se racheter devant les quelques centaines de supporters ayant fait le déplacement à Toulouse. Et Rudi Garcia a voulu piquer l’égo de certains de ses joueurs en se privant de Bedimo et Lopez au coup d’envoi. Mais l’électrochoc attendu n’a pas eu lieu et les Marseillais, incapables d'emballer la rencontre, ont d’abord souffert face à des Toulousains en jambe mais en panne d’efficacité devant. Ni Andy Delort (9e, 15e, 24e, 35e) ni Braithwaite (10e, 27e) n’ont su concrétisé les occasions au tableau d’affichage avant la pause. Parfois à cause d’un Yohann Pelé n’ayant rien à se reprocher.

Nul logique qui n’arrange personne

En seconde période, les débats se sont davantage équilibrés et chacune des équipes a eu sa chance. Il a juste manqué aux deux un soupçon de réussite et, à l’arrivée, le nul apparaît logique au vu de la physionomie du match. Payet (84e) puis Vainqueur (90e) ont même eu la balle du hold-up dans les derniers instants, mais rien ne voulait rentrer en ce dimanche après-midi.

Marseille dans le dur

L'OM n’avance plus au classement et son objectif affirmé d’obtenir la cinquième place, synonyme de qualification en Ligue Europa, est en train de prendre du plomb dans l’aile. Au classement, les conséquences de ce match nul font reculer les Phocéens d’un rang. Voilà les Marseillais derrière Bordeaux, cinquième avec un point d’avance. Pire, ils restent sous la menace de Saint-Étienne, septième avec quatre longueurs de retard mais deux journées en moins. Dans une lutte aussi serrée, il vaut mieux ne rien lâcher… De son côté, Toulouse est huitième.