Incarné par Brad Pitt, mais fan d'Arsène Wenger !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-13T16:32:00.000Z, mis à jour 2011-10-13T16:44:35.000Z

Brad Pitt sera bientôt à l'affiche du Stratège (le 16 novembre au cinéma), où il incarnera Billy Beane, légendaire manager de baseball. Depuis les Etats-Unis, le stratège encense... Arsène Wenger !

Le parcours de Billy Beane à la tête des Oakland Athletics a donné lieu à un livre, Moneyball, devenu un film : le Stratège en français. Il n'a pourtant gagné aucun titre, mais changé la façon dont on construit un effectif, utilisant les statistiques (théorie des sabermetrics) pour gagner à moindre coût.

Toujours en poste à Oakland, il s'est exprimé dans les colonnes du Daily Telegraph Britannique : « La théorie que nous utilisons consiste à utiliser des données pour allouer ses ressources de la façon la plus efficace possible ». Il a aussi changé le recrutement en misant sur les jeunes : « Vous savez pourquoi c'est mieux d'acheter de jeunes joueurs ? Parce qu'ils sont rentables (...) Avec un joueur plus vieux on peut payer des performances passées, mais avec un joueur plus jeune vous payez pour des performances futures. C'est comme acheter des actions ».

L'actionnaire majoritaire d'Arsenal, Stan Kroenke, a récemment évoqué l'admiration de Beane pour Wenger. L'intéressé confirme : « J'ai toujours suivi Wenger (...) Il y a une volonté de garder l'équipe jeune et de la maintenir aussi compétitive qu'elle l'a été. En plus, c'est un business bien géré. Des clubs peuvent faire faillite s'ils ne sont pas bien gérés, alors avoir quelqu'un qui équilibre le budget par l'achat de joueurs est une bonne chose sur le long terme. C'est pourquoi j'admire Wenger ».

On l'aura compris, le manager américain est un réaliste : « On grandit en voyant le sport comme une passion, mais c'est aussi du business. Le plus important dans n'importe quel sport est de gagner. Je me fiche que ce soit particulièrement attrayant. Je sais que les gens adorent Barcelone parce qu'ils jouent d'une certaine façon, mais si vous ne gagnez pas ce n'est pas ce que vous voulez faire (...) La plupart des gens oublient l'aspect romantique si vous gagnez ».

La nouvelle rockstar du sport mondial (le film fait figure de favori pour les prochains oscars) a aussi évoqué son amitié avec le français Damien Comolli (manager de Liverpool, passé par Saint-Etienne et Tottenham). Lequel veut imposer l'utilisation des sabermetrics à Liverpool...