Incidents OM-OL : Sanction alourdie pour Anthony Lopes

Voir le site Téléfoot

La baston, la baston, la baston
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-05-07T15:02:55.451Z, mis à jour 2018-05-07T15:20:37.522Z

La Commission d'appel de la FFF a décidé d'alourdir la sanction d'Anthony Lopes, le gardien de Lyon, après les incidents survenus à l'issue du match OM-OL, le 18 mars.

Mauvaise nouvelle pour Anthony Lopes. Le gardien ne sera pas présent dans les cages de l'Olympique Lyonnais à la reprise du Championnat en août. L' international portugais (6 sélections) a vu sa sanction être alourdie par la Commission supérieure d'appel de la FFF. Il est désormais suspendu pour cinq matches fermes alors qu'en première instance il avait écopé de trois rencontres. A la fin de Marseille-Lyon (2-3), une échauffourée avait éclaté devant l'entrée du tunnel. Le portier de l'OL avait été filmé en train de porter un coup à un stadier qui tentait de séparer tout le monde. 

Rami conserve sa sanction 

Pour avoir provoqué le public marseillais en tendant son maillot (ce qui avait ensuite provoqué une bagarre générale), Marcelo a été suspendu pour deux matches dont un avec sursis (au lieu de deux avec sursis en première instance). Epargné par la Commission de discipline de la LFP, le défenseur lyonnais Mouctar Diakhaby a également pris deux matches dont un avec sursis. Côté marseillais, Adil Rami garde la même sanction, à savoir trois matches fermes. Sa saison en Ligue 1 est donc terminée. Ne reste plus que la finale de la Ligue Europa contre l'Atlético de Madrid, le 16 mai à... Lyon. 

Huis clos partiel pour l'OM 

Dans son communiqué, la FFF confirme la « fermeture pour un match de la tribune basse Sud du Stade Vélodrome de Marseille » et inflige « une amende de 10 000 euros aux deux clubs. »