[Exclu Téléfoot 15/06] : Antoine Griezmann à l’Atlético, les coulisses de l’opération

Voir le site Téléfoot

RTX38RHD
Par Vincent Guillot (Avec La Rédaction)|Ecrit pour TF1|2018-06-15T12:42:06.290Z, mis à jour 2018-06-15T17:05:31.673Z

Antoine Griezmann a annoncé hier soir qu’il évoluerait toujours l’an prochain à l’Atletico de Madrid. Il avait pourtant, selon nos informations, donné son accord verbal il y a quelques mois aux dirigeants du FC Barcelone, aujourd’hui furieux. Nos explications.

La nouvelle est tombée vers 21h15. A la fin d’une petite vidéo savamment mise en scène, Antoine Griezmann a annoncé qu’il restait à l’Atlético Madrid. D’après nos informations il aurait obtenu une revalorisation salariale à hauteur de 15 millions d’Euros net annuel.  Ce qui ferait de lui le footballeur français le mieux payé. Depuis des semaines les dirigeants de l’Atletico ont tout fait pour conserver leur joyau. Ils ont donné des garanties sur le projet sportif : nouvel investisseur Israélien, nouveau stade - le Wanda Metropolitano - maintien du coach Diego Siemone et recrutement ambitieux. Ainsi Thomas Lemar, un joueur dont Griezmann est proche, vient de rejoindre le club madrilène pour 65 millions d’Euros, en attendant Djibril Sidibé.  

Pourtant Griezmann, comme Téléfoot l’avait révélé, avait préalablement donné son accord verbal aux dirigeants du FC Barcelone pour un transfert chez les Blaugrana il y a plusieurs mois. Du coup, les dirigeants du club catalan seraient furieux, à commencer par le président Josep Maria Bartomeu. Les quotidiens catalans ont également étalé leur colère à la une.

Le précédent Manchester United

Ce revirement n’est pas un première pour Antoine Griezmann. Toujours selon nos informations, l’attaquant français aurait la saison dernière, déjà donné un accord verbal à José Mourinho pour le rejoindre à Manchester United. Avant en dernière minute de rester finalement à Madrid.

En tout cas, cette décision fera au moins un autre satisfait : Didier Deschamps qui souhaitait voir ses joueurs régler leur situation personnelle avant le début de la Coupe du Monde.


Plus d'actualité