Dans l'actualité récente

Insolite : A quatre journées de la fin du championnat algérien, toutes les équipes peuvent être championnes

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-04-28T12:29:00.000Z, mis à jour 2015-04-28T12:38:48.000Z

Le championnat algérien est-il le plus excitant au monde ? Alors que la Ligue 1 Mobilis arrive à son terme dans quatre journées, toutes les équipes peuvent encore prétendre à la couronne, mais également à la descente.

En Europe, dans les cinq principaux championnats, il n'existe quasiment plus aucun suspense. En Allemagne, le Bayern Munich est déjà officiellement champion. En Italie, la Juventus Turin peut le devenir le weekend prochain tout comme Chelsea en Angleterre. Seuls la France et l'Espagne offrent un peu de suspense, avec un alléchant coude à coude entre le PSG et l'OL, et le FC Barcelone et le Real Madrid. Mais si les aficionados du ballon rond souhaitent réellement vivre une fin de saison hors du commun, ils peuvent se tourner vers la Ligue 1 Mobilis, le championnat algérien.

En Algérie, tout peut encore se passer
Ainsi, en Ligue 1 Mobilis, 11 points séparent le leader, l'ES Sétif, de la lanterne rouge, le NA Hussein Day. Etant donné qu'il reste encore quatre journées de championnat à disputer, soit 12 points à glaner, toutes les 16 équipes peuvent encore mathématiquement remporter le titre, ou descendre en division inférieure. Ce championnat très homogène promet donc une dernière ligne droite haletante, d'autant que les sept premières équipes ne se tiennent qu'en quatre points.



Aussi surprenant soit-il, le MC Eulma, actuel 11ème du classement, a inscrit plus de buts (34) que le leader (32), comme le souligne le HuffPostMaghreb. Le quatrième, l'USM El Harrach, est l'équipe qui a le plus gagné cette saison (12 victoires), mais a connu 11 défaites. « C'est tout à fait possible que l'une des petites équipes gagne le titre, tandis que l'une des grandes équipes soit reléguée en deuxième division », raconte Hubert Velud, ancien entraîneur de l'ES Sétif.

Un nivellement par le bas ?
La saison dernière, l'USMA Alger avait dominé de la tête au pied le championnat, avec 14 points d'avance sur son dauphin. Cette saison, les spécialistes du football algérien s'accordent pour dire que le spectacle proposé est pauvre, et que l'homogénéité de la Ligue 1 Mobilis conduit à un nivellement par le bas des équipes.

Lors de la Coupe du Monde 2014, l'Algérie avait réalisé un parcours très honorable :