Dans l'actualité récente

Insolite : quand Antonio Conte se fait kidnapper en conférence de presse

Voir le site Téléfoot

Antonio Conte, sélectionneur de la Squadra Azzurra
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-05-13T16:21:31.253Z, mis à jour 2017-05-13T16:21:33.893Z

Antonio Conte a dû faire face à la joie explosive et communicative de ses joueurs après le sacre de Chelsea obtenu vendredi soir.

L’heure était logiquement à la fête, vendredi soir, du côté des Blues de Chelsea. Grâce à leur difficile victoire acquise sur la pelouse de West Bromwich Albion, les Londoniens ont conquis le sixième titre de leur histoire. Et il suffit de demander à Antonio Conte pour savoir ô combien la joie était palpable dans le vestiaire.

Conte kidnappé par ses propres joueurs

Chelsea a mis du temps à aller chercher les trois points qui lui manquaient pour être titré quel que soit le prochain résultat de Tottenham. Il a en effet fallu attendre l’entrée en jeu payante de Michy Batshuayi et son ouverture du score tardive pour forcer le destin. Au sortir de la victoire, les Londoniens ont célébré la bonne nouvelle à leur façon, notamment en kidnappant Antonio Conte pendant que ce dernier donnait son habituelle conférence de presse. La séquence vaut le détour et prouve ô combien les Blues étaient heureux au moment de l’officialisation du sacre, le sixième pour Chelsea.

Une scène drôle

On ne sera pas surpris de voir que ce sont David Luiz et Diego Costa qui se sont chargés d’aller chercher leur coach tandis qu’il répondait aux journalistes. Lors de son entrée dans le vestiaire, Antonio Conte avait déjà pris une pluie de boissons alcoolisées. Une autre manière bien particulière de fêter le fait d’être devenu champion de Premier League quelques minutes auparavant. En tout cas, les troupes de l’Italien étaient libérées comme jamais, bien plus que sur le terrain. 


Le baptême anglais

À l’arrivée, la morosité née d’une saison noire a laissé sa place à la joie d’une couronne méritée au vu du règne d’Antonio Conte et de ses hommes ces derniers mois. Au passage, l’entraîneur n’est seulement que le quatrième de l’histoire à devenir champion au bout de sa première saison en Angleterre. José Mourinho (avec Chelsea, déjà, en 2005), Roberto Mancini (avec Manchester City en 2012) et Carlo Ancelotti (avec Chelsea, encore, en 2010) l’ont fait avant lui. Un club très fermé et très difficile d’accès, presque 100 % italien.