Dans l'actualité récente

Insolite : Le Bayern Munich n’a même pas besoin de Manuel Neuer

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-11-24T16:27:37.908Z, mis à jour 2015-11-25T08:29:36.719Z

En Allemagne, le Bayern Munich est une machine qui écrase tout sur son passage. Les Bavarois sont tellement dominateurs qu’ils pourraient se passer de Manuel Neuer…

Leader de la Bundesliga avec 37 points pris en 13 journées, le Bayern Munich a gagné 12 rencontres et n’a fait qu’un seul match nul depuis le début de la saison. Les Bavarois ont relégué le Borussia Dortmund, deuxième du championnat, à 8 unités. Si Pep Guardiola a fait de son équipe une machine à marquer des buts, elle se débrouille également très bien dans le secteur défensif.

Le Bayern au top sans Neuer ?

Depuis l’arrivée de Pep Guardiola à la tête du Bayern Munich, l’équipe surnage en Bundesliga. Après 13 matches joués, les Bavarois ont la meilleure attaque avec 40 buts. Robert Lewandowski (14) et Thomas Müller (12) enquillent pion sur pion. L’équipe de Franck Ribéry possède également la meilleure défense avec seulement cinq buts encaissés. Seuls Hoffenheim, Augsburg,Wolfsburg, Dortmund et Schalke ont réussi à faire trembler les filets gardés par Manuel Neuer en Bundesliga.

BT Sport a d’ailleurs révélé une statistique complètement loufoque. Sans Manuel Neuer ni aucun gardien, le Bayern Munich serait toujours leader de Bundesliga. Et pour cause, le Bayern a une moyenne de 3,1 buts par matches, contre 1,3 tir cadré subi seulement par match. Les joueurs doivent ces chiffres à leur incroyable possession, plus de 72% en moyenne. L’équipe allemande tente en moyenne 20 fois sa chance par match, tandis qu’elle concède 6,5 tirs par rencontre en moyenne.



En Ligue des Champions, la donne est quelque peu différente pour le Bayern Munich. L’ogre allemand s’est imposé contre l’Olympiakos 3-0, puis 5-0 contre le Dinamo Zagreb, avant de s’incliner 2-0 à Arsenal. Les Bavarois auront largement besoin de Manuel Neuer en avançant dans la compétition. Face aux grosses équipes, ses parades seront décisives.