Dans l'actualité récente

Insolite - Cristiano Ronaldo : le fiston tire déjà les coups francs comme papa

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo et son fils
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-22T10:30:04.573Z, mis à jour 2017-04-22T10:30:18.056Z

Cristiano Ronaldo Jr. est bel et bien le fils de son père. Pour preuve, il tire les coups francs de la même manière.

On ne sait pas encore si Cristiano Ronaldo Jr. deviendra un immense footballeur comme son père. Mais, en tout cas, il possède bel et bien les gênes du talent dans son ADN. Il suffit de regarder son dernier coup franc, partagé par son père sur Instagram, réseau social sur lequel l'attaquant portugais ne manque jamais d'arborer la belle relation qu'il nourrit avec son fils chéri.

Les mêmes tics

Cristiano Ronaldo Jr. sera peut-être l’un des meilleurs joueurs du monde dans les années à venir. C’est tout le mal qu’on lui souhaite. En attendant, le fils de Cristiano Ronaldo s’éclate déjà sur les terrains en éclaboussant ses petits copains de son talent. Récemment, CR7 a diffusé une vidéo où son fils tire un coup franc. Et on remarquera que Cristiano Jr. a les mêmes tics que son père. C'est bluffant.

so proud of my little man❤️what a goal👌👀⚽️siii

Une publication partagée par Cristiano Ronaldo (@cristiano) le

Vrai héritage ?

On ne sait pas si Cristiano Ronaldo Jr. le fait exprès, pour rendre hommage à son papa, ou de manière mécanique, preuve d'un héritage. Dans tous les cas, les gestes sont identiques : écartement des jambes au-delà des hanches, tenue parfaitement droite avec abdominaux gainés, regard concentré, visage dur, profonde inspiration et boum. Bien évidemment, si la star du Real Madrid a partagé ce moment c’est parce que Cristiano Jr. a fait trembler les filets. Il a d’ailleurs commenté, « Tellement fier de mon petit homme. Quel but ! »

Difficile comparaison ?

Dans l’éventualité de voir Cristiano Ronaldo Jr. embrasser une carrière de footballeur, il faudra forcément composer avec les difficiles - et vraiment nécessaires ? - comparaisons avec son père, dont le palmarès, individuel comme collectif, ne cesse de s’étoffer d’année en année. Personnellement, il est assez facile d’être le fils de eu égard au confort de vie que cela amène. Sportivement, c’est certainement un peu plus compliqué