Insolite : le gardien de l'Allemagne se troue ! (vidéo)

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2013-06-03T12:14:00.000Z, mis à jour 2013-06-05T11:14:56.000Z

Au cours de la surprenante victoire des Etats-Unis face à l'Allemagne (4-3) en match amical dimanche, le gardien de la Mannschaft Marc-André ter Stegen s'est rendu coupable d'une énorme bourde qui a coûté un but à son équipe.

La carrière d'un gardien de but peut basculer sur une action, une erreur. Espérons pour Marc-André ter Stegen que sa boulette lors du match amical USA-Allemagne disputé dimanche (4-3) ne lui soit pas préjudiciable. Alors que les Allemands sont menés 1-0, un défenseur met le ballon en retrait pour éviter le pressing américain. Le gardien de Mönchengladbach, âgé de 21 ans et considéré comme un grand espoir à son poste, tente de contrôler le ballon. Malheureusement pour lui, il rate son geste technique et la balle termine sa course au fond des filets. Les images sont accablantes pour le pauvre Marc-André ter Stegen :

>VOIR LA BOULETTE DE TER STEGEN

Marc-André ter Stegen se souviendra sans doute longtemps de sa troisième sélection en équipe d'Allemagne.

Encore un mauvais souvenir
Pour sa toute première sélection, contre la Suisse en amical le 26 mai 2012, Marc-André ter Stegen avait déjà connu un cauchemar avec une défaite 5-3 à Bâle. Le plus grand espoir allemand au poste de gardien ne sera pas retenu quelques jours plus tard dans la liste des 23 pour l'Euro. Cette nouvelle mésaventure, contre les USA cette fois, se déroule heureusement plusieurs mois avant la Coupe du monde 2014. Le portier de Mönchengladbach, courtisé notamment par le Barça, conserve donc ses chances pour le voyage au Brésil.

L'Allemagne se laisse surprendre
Outre la bourde monumentale de Marc-André ter Stegen, ce match amical a réservé une bien mauvaise surprise aux Allemands. Une défaite 4-3 contre la sélection des USA qui s'explique entre autres par l'absence de nombreux titulaires de la Mannschaft. En cette fin de saison, Joachim Low a dû composer avec la fatigue et les blessures de plusieurs de ses cadres avant l'équipe américaine dirigée par un certain Jürgen Klinsmann.

Marc-André Stegen a donc encaissé quatre buts, dont un pour le moins évitable. Dur à avaler.