Insolite : Quand Ibrahimovic menace Pogba pour le chambrer

Voir le site Téléfoot

RTX2M57Y
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-08-20T11:58:30.082Z, mis à jour 2016-08-20T15:14:17.319Z

A priori, Paul Pogba n'oubliera plus de passer la balle à Zlatan Ibrahimovic... Du moins, si le Français a bel et bien reçu le message du Suédois après le match face à Southampton.

Une véritable bromance est en train de naître entre Zlatan Ibrahimovic et Paul Pogba, les deux stars de Manchester United. Preuve en est avec leur entente ô combien cordiale…

« La prochaine fois, tu me fais la passe »

Zlatan Ibrahimovic est connu pour son égo surdimensionné, nanti de cette fâcheuse tendance à inhiber le rendement de ses coéquipiers à cause de son exigence et de ses caprices. C’est sa marque de fabrique, et c’est comme ça qu’il brille. Paul Pogba a vécu vendredi soir son premier match à Old Trafford depuis son retour à Manchester United. À l’issue de la rencontre victorieuse (2-0, doublé du Suédois), le Français a eu droit à sa petite pique. En zone mixte, devant les journalistes, l’attaquant lui a lancé un « La prochaine fois, tu me fais la passe… » en référence à l’oubli du milieu de terrain en fin de match.

C’était de la rigolade

Cette menace de Zlatan Ibrahimovic, qui ne détonne pas avec la nature du personnage, était bien évidemment une boutade. Il suffit de voir comment le duo éclate de rire pour comprendre que les deux stars adorent se chambrer. Il y a quelques jours, Ibra et Pogba s’amusaient déjà à se balancer des tacles par réseaux sociaux interposés. Serait-ce uniquement du marketing ? Peut-être. Dans tous les cas, cela fait rire tout le monde.

Un soleil radieux brille sur Manchester United

La joie de Pogba et Ibrahimovic, surnommé Thor par la Pioche, rayonne sur Manchester United. Sous les ordres de José Mourinho, les Red Devils ont débuté la saison par trois succès de rang, dont deux en Premier League. Le Suédois s’est illustré par quatre buts tandis que le Français a brillé pour son immense comeback à Old Trafford. Les attentes placées en eux sont immenses et, si les résultats suivent, il n’y aura pas de la joie que pour eux dans quelques mois.