Insolite : Lionel Messi dément avoir touché 3,5 millions d’euros pour voyager au Gabon

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-07-21T09:35:10.698Z, mis à jour 2015-07-21T09:38:15.281Z

Invité ce weekend au Gabon, Lionel Messi a délenché une polémique malgré lui. Le joueur aurait touché 3,5 millions d’euros pour se rendre dans le pays dirigé par Ali Bongo. Une information rapidement démentie par le principal intéressé.

L’annonce a eu l’effet d’une bombe. Après le voyage de Lionel Messi au Gabon, France Football a révélé que l’Argentin avait perçu 3,5 millions d’euros pour cette visite. Il n’en est finalement rien. Le joueur est venu sur demandes de Samuel Eto’o et Deco.

Lionel Messi au Gabon

De vendredi à dimanche dernier, Lionel Messi s’est rendu au Gabon. Avec son président, Ali Bongo, il a participé à la pose de la première pierre du stade Port-Gentil, une enceinte construite pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Il a ensuite festoyé lors de l’inauguration du restaurant d’un des fils d’Ali Bongo, Noureddine.



Forcément, toute cette fête n’a pas été du goût de la population. Et pour cause, le pays est en proie à une crise économique et sociale. Le tout, sur fond d’effondrement du prix du pétrole. Alors, quand France Football a évoqué la somme qu’aurait perçue Lionel Messi pour ce voyage, la population n’a pas hésité à montrer son mécontentement…

3,5 millions d’euros ?

Selon France Football, le président Ali Bongo aurait donné 3,5 millions d’euros à Lionel Messi pour sa venue au Gabon. Une information qui paraissait crédible, tant le président semble attaché au football. En 2011, il avait organisé un match amical contre le Brésil, puis un autre l’année suivante contre le Portugal. Le tout, facturé à quatre millions d’euros. La même année, Pelé s’était rendu au Gabon. Là encore, l’addition est salée : 3,8 millions d’euros.

Selon Mundo Deportivo, Lionel Messi n’a jamais touché cette somme, et aurait même demande à France Football de modifier son information, qu’il considère comme une calomnie. Un démenti que partage également le journal espagnol. L’Argentin s’est rendu au Gabon par amitié pour Samuel Eto’o et Alejandro Echevarria, ex-directeur du FC Barcelone.


Le Gabon organisera la CAN en 2017.