Dans l'actualité récente

Insolite : Quand Messi "sauve la vie" d'un otage au Nigéria

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-01T11:25:58.497Z, mis à jour 2015-07-01T12:34:41.994Z

Enlevé par des hommes armés à Kontagora et violenté pendant trois jours, un ingénieur argentin de 28 ans a réussi à mettre fin à son calvaire en mentionnant plusieurs fois le nom de "Messi".

A l'instar d'un Cristiano Ronaldo ou d'un Zlatan Ibrahimovic, Lionel Messi fait partie de ces footballeurs qui font office de super-héros pour de bon nombre de passionnés. Leurs prouesses sur le terrain et leurs actions pour des œuvres caritatives ne sont plus à prouver. Mais par rapport à ses deux compères, l'Argentin est sans doute un être à part puisqu'il a – malgré lui – sauvé la vie de l'un de ses compatriotes comme le raconte le journal Clarin. 

Trois jours de violences

Santiago Lopez Menendez est argentin et à 28 ans. Ingénieur agronome, il effectue une mission à Kontagora depuis un an. Un projet qui se déroulait pour le mieux jusqu'au 24 juin dernier où il est enlevé par des hommes armés qui le prenaient pour un Américain. Séquestré et privé d'eau, de nourriture et de sommeil pendant trois jours, et sentant que les violences à son encontre n'allaient pas s'arrêter, Santiago s'est alors mis à crier "Messi, Messi, Messi" pour faire comprendre à ses ravisseurs leur erreur. Les conséquences ont été immédiates et la pression sur le malheureux ingénieur s'est ainsi relâchée. 

"Nommer Messi m'a sauvé la vie"

Libéré après trois jours de captivité grâce au paiement d'une rançon par la société qui l'embauche, le jeune Sud-Américain de 28 ans a été pris en charge par l'ambassade de l'Argentine qui se trouve au Nigéria. Ce dernier envisage de retourner dans son pays à la fin de sa mission pour retrouver et profiter de ses proches... et sans doute retrouver l'homme qui l'a - inconsciemment - aidé à revenir sain et sauf

Car comme le relate son frère dans le journal Clarin, "Santiago m'a dit qu'il remerciait Messi ! Le nommer lui a sauvé la vie". 

Vidéo bonus - Quand Messi reçevait son premier Ballon d'Or ®