Insolite : quand Mourinho et Conte s'échangent des mots doux

Voir le site Téléfoot

José Mourinho   Manchester United
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-07T08:59:59.618Z, mis à jour 2018-01-07T09:00:00.316Z

En guerre ouverte depuis plusieurs mois, Antonio Conte et José Mourinho se sont clashés ces derniers jours. On attend le Manchester United-Chelsea du 25 février avec impatience.

José Mourinho et Antonio Conte ont passé la fin de semaine à s'échanger des mots doux par conférences de presse interposées. Les deux entraîneurs de Premier League ne risquent pas de passer leurs vacances ensemble.

"Demenza senile"

Tout est parti d'une petite phrase signée José Mourinho, "Parce que je ne me comporte pas comme un clown, cela veut dire que j'ai perdu ma passion ?". Le Portugais fait clairement référence à ceux qui se montrent très actifs sur leur banc pendant un match. Dans le sillage d'Antonio Conte, qui s'est senti visé. L'Italien a répondu, "Je pense qu'il doit regarder comment il était dans le passé. Mais peut-être qu'il parlait de lui-même. Parfois, quelqu'un oublie ce qui s'est dit dans le passé sur son comportement, je me dis qu'il y a je ne connais pas le nom, mais demenza senile". Soit "démence sénile".

Mourinho réplique

Vendredi, après la victoire de Manchester United face à Derby County en FA Cup, le Special One n'a pas laissé l'incident verbal sans suite, "Je ne blâme pas Conte et comprends sa réaction. Oui, j'ai fait des erreurs dans le passé. Désormais, je me contrôle davantage. Cela ne signifie pas que ma passion n'est pas semblable. Je vais sûrement faire des erreurs dans le futur. En tout cas, ce que je sais, c'est que je ne vais jamais me faire suspendre pour avoir truqué des matches". Mourinho s'appuie sur l'affaire de corruption ayant entouré le club de Sienne, à l'époque où Antonio Conte était entraîneur, et s'inscrivant dans la vaste affaire calcioscommesse (scandale de matches arrangés).

Conte rétorque encore

Antonio Conte a peu goûté aux éléments mentionnés par José Mourinho. Il en a donc remis une couche, "José Mourinho est un tout petit homme. Il l'était dans le passé, il l'est toujours. Et il le sera dans le futur. Je me rappelle de ce qu'il avait dit sur Ranieri à propos de son accent quand il était coach de Leicester et le mal que cela lui avait fait. Quand il avait été licencié, Mourinho avait porté un t-shirt pour le soutenir. Cela prouve à quel point il est faux. Il parle de mon passé ? Mais un tribunal m'a innocenté. Il ne sait rien de la vérité. Son seul but est d'offenser, d'insulter. Cela prouve quel homme il est. Je l'attendrai pour un duel d'hommes à Old Trafford. Je suis prêt. Je ne suis pas sûr qu'il le soit". Rendez-vous le 25 février prochain.