Insolite : La Roma tente d’effacer Malcom de la feuille de match

Voir le site Téléfoot

RTX6DI36
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-08-01T10:28:42.691Z, mis à jour 2018-08-01T10:28:43.776Z

Après le transfert avorté de Malcom à Rome, le club le retrouvait avec le maillot barcelonais dans la nuit de mardi à mercredi et s’est rappelé à son bon souvenir avec humour… et un peu de rancune.

Visiblement les dirigeants du club de la Louve ont la rancune tenace envers le Brésilien Malcom. Alors que l’ancien Bordelais était proche de rejoindre les derniers demi-finalistes de la Ligue des Champions, l’attaquant a finalement choisi de rejoindre le FC Barcelone. Hasard du calendrier les deux formations s’affrontaient cette nuit. Et la Roma n’a pas oublié ce vrai-faux transfert…


Effacé du onze de départ du FC Barcelone

Comme on le dit la vengeance est un plat qui se mange froid, et il semblerait que la Roma envisage de le déguster encore quelques temps. Dans le cadre de ses matches de préparation le club italien affrontait le FC Barcelone et Malcom. Apparemment toujours agacé par le départ de l’ancien Bordelais pour la Catalogne, le community manager du club a purement et simplement effacé le nom de Malcom du onze de départ du FC Barcelone ! Vous pouvez voir ci-dessous le tweet qui ne montre que 10 joueurs blaugrana au coup d’envoi !



Le Barça n’est pas encore prêt

Ce match de préparation a en tout cas été spectaculaire. Si les deux formations sont encore en rodage, elles ont joué vers l’avant et n’ont pas cherché à fermer le jeu. Dès l’entame du match Rafinha a ouvert le score sur une très bonne combinaison collective (1-0 05ème) mais El Shaarawy remettait les deux équipes à égalité 10 minutes avant la pause (1-1, 34ème).


A la reprise c’est Malcom qui redonnait l’avantage au Barça en reprenant seul au second poteau un centre de Ballou (2-1, 49ème). Ce but venait récompenser les efforts du Brésilien très actif et déjà très en jambes contre la Roma. Cependant, après une vingtaine de changements (dont l’entrée de Pastore) la rencontre changeait et la Roma égalsait par Florenzi (78ème) avant de prendre l’avantage par Cristante (83ème) et Perrotti (86ème) sur pénalty pour s’imposer 4-2.