Insolite : Un fan d’Arsenal appelle sa fille Lanesra

Voir le site Téléfoot

error
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-05T16:38:54.331Z, mis à jour 2016-01-05T17:11:57.814Z

Il y a deux ans, un fan des Gunners a décidé d'appeler sa fille Lanesra. Sa femme vient de découvrir que c’est le nom de son équipe favorite... à l'envers.

Dans le même esprit, un fan des Red Devils peut appeler son fils Retsehcnam.

Lanesra alias Arsenal

Il y a deux ans, dans la ville de Blacktown, près de Sydney un couple qui attendait un heureux événement a décidé d’appeler sa fille Lanesra. A l'époque, la future-maman a accepté de donner ce prénom singulier à leur enfant, sans pour autant connaître la signification de ce prénom atypique. «Nous avons choisi le prénom de notre fille, Lanesra, car il était unique et romantique», explique Clare Smith à un magazine local australien. 

Premier League : Arsenal seul en tête

Deux ans après la naissance de leur fille, le papa a enfin avoué à Clare Smith l'origine du prénom de sa fille. «Ce n'est que quand elle a eu deux ans que mon mari m'a révélé que c'était en fait son équipe de football préférée, Arsenal, à l'envers!», a confirmé la mère de la petite Lanesra.

Les prénoms et le foot : une grande histoire d’amour

Selon Bastien Drut et Richard Duhautois, les auteurs de Sciences sociales Football Club, le Mondial 98 «a laissé un héritage extrêmement concret ». Selon eux, «France 98 a incité des dizaines de milliers de parents à choisir pour leur bébé un prénom de champion du monde». Zinedine, Lilian ou Bixente ont inspiré les futurs parents, les auteurs ont quantifié, le nombre de garçons portant un prénom de champion du monde nés en 1998-1999 avec leurs homonymes nés en 1996-1997. 

Il y a une progression spectaculaire de ces prénoms, Zinedine en tête: ils étaient 89 en 1996-1997 contre 312 en 1998-1999, un bond de 251%. Lilian progresse de 195% et Bixente de 103%, la même année . A la même époque des parents ont même nommé leur fils Barthaize, ça ne s’invente pas.

France U17 : le triomphe de la génération 98