Italie : c'est non pour Ancelotti, Allegri et Spalletti

Voir le site Téléfoot

Ancelotti : 'Zidane sera sur le banc avec moi'
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-19T08:56:38.919Z, mis à jour 2017-11-19T14:56:58.046Z

Carlo Ancelotti, Massimiliano Allegri et Luciano Spalletti ne prendront pas les rênes de l'Italie à court terme. La recherche du prochain sélectionneur continue.

L'Italie est en quête d'un nouveau sélectionneur après l'éviction de Gianpiero Ventura, jugé responsable de la non qualification pour la prochaine Coupe du monde. Mais ce ne sera ni Carlo Ancelotti, ni Massimiliano Allegri, ni Luciano Spalletti.

Ancelotti préfère retrouver un club

Les responsables de la sélection italienne rêvaient de Carlo Ancelotti pour relancer la Nazionale, qui ne participera pas à la Coupe du monde pour la première fois depuis 1958. Une vraie anomalie. Mais l'entraîneur notamment passé par Chelsea, le PSG, le Real Madrid ou encore le Bayern Munich ne serait pas intéressé par le poste selon les informations du Corriere dello Sport. Il privilégierait une nouvelle expérience en club pour rebondir après son éviction au sortir de la lourde défaite des Bavarois sur la pelouse du PSG (en Ligue des Champions).

Allegri dit non… pour l'instant

Du côté de Massimiliano Allegri, c'est non également. Mais l'actuel coach de la Juventus Turin a quand même ouvert la porte pour plus tard, "La Nazionale est une de mes ambitions, mais pas en ce moment". Pour l'heure, il préfère se concentrer sur son club, qui a des objectifs élevés à atteindre. Mais nul doute qu'il finira par prendre les rênes de l'Italie. Il faudra juste que les supporters s'arment de patience.

Même son de cloche chez Luciano Spalletti

Alors qu'il est en train de refaire de l'Inter Milan un aspirant sérieux au titre de Serie A, Luciano Spalletti a finalement tenu le même discours que Massimiliano Allegri, "J'aimerais entraîner la Nazionale, mais pas pour l'instant. Je veux faire du bon travail avec l'Inter". Autant dire que la fédération italienne est face à un sacré casse-tête alors qu'il y a une équipe à reconstruire et peu de candidat disponible apte à le faire dans un futur proche. 


Plus d'actualité