Italie-Japon : Pirlo, le patron italien

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-06-19T13:21:00.000Z, mis à jour 2013-06-19T13:24:49.000Z

Lors du match de Coupe des Confédérations Italie-Japon, de nombreux regards, pour ne pas dire la majorité, seront tournés vers un homme : Andrea Pirlo. Le milieu de la Juve est le cerveau de sa sélection. A 34 ans, il est au sommet de son art.

Depuis ses débuts avec Brescia et les Espoirs, Andrea Pirlo est considéré comme un futur très grand joueur. A la base meneur de jeu, le natif de Flero (Italie) est effectivement devenu l'un des meilleurs joueurs de l'Histoire du football italien grâce à un repositionnement tactique qui a tout changé.

Pirlo le numéro 10
Durant ses jeunes années, Andrea Pirlo évolue au poste de numéro 10. Rien de plus logique au vu de ses qualités extraordinaires de passe et de vision du jeu. Aussi à l'aise techniquement des deux pieds, le milieu de terrain est capable de distiller passes courtes et longues, transversales millimétrées, mais également de marquer sur coup-franc direct. Andrea Pirlo possède absolument toutes les compétences nécessaires pour devenir un immense meneur de jeu. Il le démontre dès l'âge de 16 ans avec son premier club Brescia (1994-1998), les sélections de jeunes, mais son transfert à l'Inter Milan marque un coup d'arrêt dans sa carrière. Il ne s'y impose pas, au point d'être prêté à la Reggina et à Brescia. Heureusement pour Pirlo, son ascension reprend lorsque le Milan AC vient le chercher en 2001.

L'inspiration milanaise
C'est avec les Rossoneri qu'Andrea Pirlo devient « l'Architecte » que tout le monde encense aujourd'hui. En dix années passées au Milan AC, le milieu de terrain va tout gagner. Les titres les plus prestigieux étant la Serie A (2004, 2011) et la Ligue des champions (2003, 2007). Mais le fait marquant, qui donne une autre dimension à la carrière de Pirlo, est son repositionnement tactique. En accord avec Carlo Ancelotti, son entraîneur, il recule d'un cran, passant de milieu offensif à une position de numéro 6. A la manière d'un Pep Guardiola joueur du Barça, Pirlo organise le jeu du Milan AC des années 2000. Il en est le véritable chef d'orchestre. Et quand en 2011, il quitte le club libre parce qu'il n'entre pas dans les plans du nouveau coach Massimiliano Allegri, Andrea Pirlo rebondit à la Juve et rétablit la Vieille Dame sur le toit du football italien.

La consécration en sélection
Si Andrea Pirlo a pris du temps avant de s'imposer comme un joueur incontournable de la Squadra, il est aujourd'hui reconnu à sa juste valeur en sélection. Pirlo est le véritable patron technique de l'Italie et a joué un rôle fondamental dans le titre acquis au Mondial 2006 et le parcours à l'Euro 2012 (finaliste). Il est d'ailleurs le vice-capitaine de la sélection, le brassard étant confié à son coéquipier en club, le gardien Gianluigi Buffon. A 34 ans, Andrea Pirlo semble évoluer à son meilleur niveau. Plus que jamais, le milieu de terrain mène et organise le jeu de son équipe, positionné devant la défense. Son influence sur le jeu de la sélection va en grandissant et les Italiens cherchent déjà son potentiel héritier (Marco Verratti ?).

Andrea Pirlo a déjà fait parler la poudre sur coup-franc lors du premier match de l'Italie dans cette Coupe des Confédérations. Il est clairement une des attractions du tournoi, surtout quand on sait que le cerveau de la Squadra Azzurra devrait prendre sa retraite internationale après la Coupe du monde 2014. Il faut donc profiter au maximum de chaque minute de Pirlo sur un terrain.