Italie: on connaît les trois finalistes pour le poste de sélectionneur (et ce sera sans Ranieri)

Voir le site Téléfoot

RTX2VFLJ
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-02-28T18:07:48.669Z, mis à jour 2018-02-28T20:29:00.549Z

Alessandro Costacurta, l'ancien défenseur international chargé de trouver un nouveau sélectionneur à la Squadra Azzurra, a dévoilé les noms des trois entraîneurs retenus dans sa short-list. Il y a Luigi Di Biagio, l'actuel intérimaire, Antonio Conte, ancien sélectionneur actuellement en poste à Chelsea, et Roberto Mancini, l'entraîneur du Zenith Saint-Pétersbourg. Pas de Claudio Ranieri donc.

Incapable de se qualifier pour la Coupe du monde 2018, une première depuis 50 ans, l'équipe nationale d'Italie doit se reconstruire. Et la tâche est compliquée. Fin janvier, la Fédération italienne de football (FIGC) ne parvenait pas à élire un président (59% de vote blanc !), ce qui a conduit à sa mise sous tutelle par le Comité olympique italien.

"Conte, Mancini ou Di Biagio, ce ne sera pas quelqu'un d'autre"


En attendant que la Fédération se remette sur pied, Luigi Di Biagio a été nommé sélectionneur intérimaire après l'éviction de Gian Piero Ventura, l'ancien titulaire du poste qui a échoué en barrages du Mondial contre la Suède. Et Alessandro Costacurta, l'ancien international italien et ancien joueur de l'AC Milan, a été chargé de trouver un nouveau sélectionneur pour le long terme.

Ce mercredi 28 février, Costacurta a livré une information importante à ce sujet depuis Coverciano, le siège de la FIGC. "Nous prévoyons de nommer le nouvel entraîneur d'ici juin : Conte, Mancini ou Di Biagio, ce sont les noms retenus, ce ne sera pas quelqu'un d'autre", a-t-il déclaré.

Conte, un ex de retour ?


Antonio Conte est le prédécesseur de Gian Piero Ventura. Il a pris en main les Azzurri en 2014, après le Mondial au Brésil, et les a dirigés jusqu'à l'Euro 2016. L'Italie, malgré une cascade de blessures, avait fait bonne figure en se hissant jusqu'en 1/4 de finale (défaite aux tirs au but contre l'Allemagne). Avant, il officiait sur le banc de la Juventus. Et depuis, Conte entraîne Chelsea. La saison 2016-2017 a été très réussie (les Blues ont remporté le titre en Premier League), l'actuelle l'est beaucoup moins. Conte est très contesté en Angleterre, y compris par ses joueurs.

Mancini enfin appelé ?


Roberto Mancini, lui, a connu des expériences diverses. Après la Fiorentina et la Lazio Rome, l'ex-attaquant a été à la tête de l'Inter Milan pendant quatre ans, de 2004 à 2008. Sous ses ordres, les Intéristes sont revenus au sommet de la Serie A. Puis, Mancini a coaché Manchester City (2009-2013) avec des fortunes diverses. Il ne resta ensuite qu'une saison à Galatasaray. Son retour à l'Inter Milan, entre 2014 et 2016, n'a pas été concluant. Depuis juin 2017, il entraîne le Zénith Saint-Pétersbourg.

Et si Di Biagio faisait l'affaire ?


Enfin, le dernier candidat est Luigi Di Biagio, l'homme actuellement aux commandes. L'ex-milieu de terrain a été en charge des moins de 20 ans, puis des Espoirs italiens. Le 5 février, c'est lui qui a été choisi pour occuper la fonction de sélectionneur à titre intérimaire. Di Biagio n'a pas encore pu faire ses preuves. Les prochains matches amicaux de l'Italie sont prévus le 23 mars contre l'Argentine (à l'Etihad Stadium) et le 27 mars contre l'Angleterre (à Wembley). Peut-être marquera-t-il des points auprès d'Alessandro Costacurta et des autres membres de la FIGC.

Ranieri, c'est non


Une certitude donc : Claudio Ranieri ne sera pas le prochain sélectionneur de la Squadra Azzurra. L'entraîneur de Nantes s'était dit intéressé si on faisait appel à lui pour la Nazionale. A 66 ans, il n'a connu qu'une courte et mauvaise expérience à la tête d'une sélection avec la Grèce en 2014 pendant 5 mois. Les commandes de l'équipe d'Italie viendront peut-être un jour, mais ce n'est pas prévu dans un futur immédiat.

en savoir plus : Equipe d'Italie de Football