Dans l'actualité récente

Monaco reste dans la course, Toulouse accroche St-Etienne

Voir le site Téléfoot

RTSD74N
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-04-30T21:35:38.112Z, mis à jour 2016-04-30T21:35:38.112Z

Monaco a eu chaud face à Guingamp mais a tenu son rang. St-Etienne et Nice ont raté leur chance de se démarquer dans la course à l'Europe.

Il ne restera que deux journées de championnat après cette 36e journée. Et personne ne peut encore dire qui suivra le PSG en Ligue des champions la saison prochaine. Monaco, avec cette victoire 3-2 contre Guingamp, a tenu son rang. De leurs côtés, St-Etienne et Nice se sont fait surprendre par Toulouse et Nantes.

Petit retour en arrière quand Monaco avait battu Arsenal en Ligue des Champions


Monaco est resté solide

Lyon et Monaco comptent le même nombre de points (59) à trois journées de la fin. Chaque rencontre qui reste est donc cruciale. A domicile face à Guingamp, les hommes de Jardim se sont imposés 3-2 et prennent donc provisoirement la 2e place avant le match de Lyon.  Après une première mi temps maîtrisée avec deux buts inscrits par Traoré sur corner et Dirar sur une contre attaque, les Monégasques se sont relâchés et les Guingampais en ont profité. Avec Erding (75e). Mais Silva a tout de suite répliqué pour Monaco d'une frappe du gauche.  Puis Angoula (82e) a réduit la marque. Mais la principauté a tenu bon jusqu'au bout.

Nice et Saint-Etienne fébriles

Alors qu'ils surfaient sur la vague du succès, les Niçois se sont inclinés à Nantes (1-0) et ont peut-être dit adieu à la Ligue des Champions. Loin de son niveau habituel, Nice, à l'image de Ben Arfa inexistant, a raté le coche. Après plusieurs occasions, les Nantais, qui n'ont plus rien à jouer dans le championnat, ont finalement trouvé le chemin des filets grâce à Adrien Thomasson (68e).  Une défaite qui laisse les Azuréens 5eme. Les Stéphanois n'ont pas perdu mais ont été accroché par Toulouse (0-0). Les Verts peuvent remercier leur gardien Stéphane Ruffier héroïque sur cette rencontre et se classent 4e à un petit point devant Nice.

Reims s'enfonce, Lille reprend espoir

Sur leur pelouse, les Reimois ont failli accrocher le match nul face à Montpellier mais se sont écroulés dans le money time pour finalement s'incliner (2-3). Une mauvaise opération qui les enfonce dans la zone de relégation. Accrochés par Angers la semaine dernière, les Lillois se sont relancés après leur victoire face à Lorient (1-0) et reviennent à deux points de St-Etienne et une longueur de Nice.