Qui est Jamie Vardy, le nouveau phénomène de la Premier League ?

Voir le site Téléfoot

Jamie Vardy dépasse Ruud van Nistelrooy contre Manchester United
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-05T08:53:06.889Z, mis à jour 2015-12-05T11:06:53.710Z

Meilleur buteur du championnat anglais cette saison, l'attaquant de Leicester City ne cesse d'impressionner par son talent et son sens du but. Portrait d'un joueur au caractère bien trempé.

Quatorze matches de championnat disputés, quatorze buts. Tel est le ratio impressionnant de Jamie Vardy, 28 ans et attaquant de la surprenante équipe de Leicester City (co-leader de Premier League avant la 15e journée), depuis le début de la saison. Meilleur buteur de la Premier League, loin devant Romelu Lukaku (10), Harry Kane (10) ou encore Alexis Sanchez (6), le natif de Sheffield ne cesse d'impressionner outre-Manche. Mais qui est ce personnage atypique que personne ne connaissait vraiment au mois d'août dernier ? Portrait.

Football étranger : Les buts de la Premier League (Téléfoot - 29 novembre 2015)


Dans les pas de Lionel Messi ?

Bournemouth, Aston Villa, Stoke City, Arsenal, Norwich, Southampton, Crystal Palace, West Bromwich, Watford, Newcastle et Manchester United. Onze équipes, soit plus de la moitié des équipes de Premier League, ont subi consécutivement la loi de Vardy. Un record établi le 28 novembre dernier face aux Red Devils d'Anthony Martial, effaçant des tablettes le légendaire Ruud Van Nistelrooy en Angleterre (10). Seuls deux joueurs ont fait mieux dans l'histoire, à savoir Serge Masnaghetti (13 buts avec Valenciennes en 1962-1963) et un certain génie argentin qui répond au nom de Lionel Messi (21 buts avec le FC Barcelone en 2012-2013). Une sacrée performance qui n'est pas due au hasard.


Un sens du but inné

Car pour en arriver à ce tel niveau, Vardy a cravaché. Rejeté en 2002 du centre de formation de Sheffield – il était jugé trop petit –, le tout récent international anglais (quatre sélections) évoluait encore en National League, le cinquième échelon outre-Manche, en 2011. Cette saison-là, il claque 34 buts en 40 matches toutes compétitions confondues et s'ouvre les portes de Leicester, le club alors en deuxième division déboursant 1,2 million d'euros pour s'attacher les services de celui qui travaillait à temps plein dans une fabrique d'attelles lorsqu'il évoluait dans le monde amateur du ballon rond. « La meilleure chose dans le fait d'être un joueur de Premier League, c'est de ne plus devoir se lever à 7h00 tous les matins », confiait-il avec humour dans la presse britannique il y a quelques semaines.


Obligé de porter un bracelet électronique

Footballeur au parcours atypique, la nouvelle star du championnat anglais n'en demeure pas moins un personnage qui a du caractère. Surnommé « The Canon » pour son côté impulsif, il faut dire que l'homme a un passif assez chargé. En juillet dernier, un client japonais avait subi sa colère dans un casino, Vardy lui lâchant des propos déplacés. Une scène filmée que le Sun ne s'est pas fait prier de récupérer pour la balancer sur la toile dans la foulée. Un dérapage moins grave qu'il y a quelques années où le joueur avait été obligé de porter un bracelet électronique à la suite d'une violente rixe dans un bar dans laquelle il était impliqué. Cette sanction a même été assortie d'une assignation à résidence dès 18h30, ce qui l'obligera à écourter plusieurs de ses matches.


Bientôt sur grand écran ?

Aujourd’hui, ce passé tumultueux semble bien loin tant le joueur éclabousse la Première League de son talent, sa rapidité et son sens du but. Cette formidable ascension pourrait d'ailleurs faire l'objet d'un film, Adrian Butchart, le co-scénariste du film « Goal, naissance d'un prodige », l'ayant recemment confié au Sun. « C'est le genre d'histoire que les gens auraient du mal à croire si vous l'écrivez ! Ce qu'il a accompli est incroyable. Battre ce record de buts en Premier League en marquant contre Manchester United, le plus grand club du monde, a fait de lui une priorité pour nous. C'est le genre de rôles dont rêvent les acteurs ! ».


Reste à savoir qui pourrait incarner un joueur qui n'a pas encore fini de faire parler de lui sur les terrains anglais !

MyTELEFOOT - Le Buzz : Vardy, Balotelli, Caen et Messi ! (novembre 2015)