Dans le jardin d'Eden !

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-08-15T09:00:00.000Z, mis à jour 2013-08-16T08:19:00.000Z

A seulement 22 ans, Eden Hazard a déjà accompli de belles choses. De son parcours à Lille à son transfert à Chelsea, retour sur la jeune carrière du prodige belge. Le plus beau est encore à venir.

Titulaire indiscutable pour sa première saison à Chelsea, Eden Hazard relève un nouveau défi : convaincre le très exigeant José Mourinho. Un challenge qui ne fait pas peur au prodige belge, lui qui a déjà relevé de nombreuses épreuves. Eden Hazard a gravi les échelons avec facilité. A 22 ans, il a déjà troqué sa tenue de jeune joueur prometteur pour endosser le costume de star de la Premier League.

Le football, une histoire de famille
Le talent du jeune Eden n'a rien d'un hasard. Depuis sa plus tendre enfance, le Belge baigne dans un milieu où le football est le sport familial. Son père, Thierry Hazard, a évolué en deuxième division nationale avec le club de La Louvière avant de devenir professeur de sport. Sa mère, Carine, a également était professionnelle de 20 à 26 ans. L'ancienne attaquante n'est d'ailleurs pas peu fière d'avoir permis à son bambin de goûter aux joies du foot avant même sa naissance. « Eden a marqué des buts avant sa naissance grâce à moi! ». Mais depuis la naissance de l'aîné de la famille, elle a raccroché les crampons.

Eden Hazard est l'ainé d'une fratrie de quatre garçons. Et pour ses trois petits frères, Thorgan, Kylian et Ethan, Eden est l'exemple à suivre. Les deux premiers marchent d'ailleurs sur les traces de leur frère et sont professionnels. Thorgan appartient à Chelsea mais il est prêté au SV Zulte Waregem (D1 belge) tandis que Kylian évolue au Royal White Star Bruxelles (D2 belge). Le benjamin de la famille pratique également le football mais ne semble pas vouloir d'une carrière professionnelle.

La formation au pays
L'aîné de la famille Hazard débute le football en club à l'âge de sept ans. Pour débuter, ses parents l'inscrivent au Royal Stade Brainois, à Braine-le-Comte (1998). Il y passe cinq années avant de découvrir un nouveau club, l'AFC Tubize, où il débarque à 12 ans. Le talent du jeune Eden est déjà évident. Il fait un test à Anderlecht et ses parents prennent alors conscience du talent de leur progéniture. Par la suite, il se fait remarquer par les recruteurs du LOSC lors d'un tournoi qui se déroule à Tubize. Le club nordiste souhaite recruter le joueur belge et va tout faire pour convaincre l'adolescent de 14 ans.

Mais ce ne sera pas chose facile. Les parents, jugeant Eden trop jeune (12 ans) au moment de la proposition d'Anderlecht, avaient refusé l'offre du club belge deux ans auparavant. Son père juge le projet de Lille plus adapté à son fils, notamment car l'accent est mis sur la scolarité. Séduit par la qualité des installations du LOSC et conscient de l'opportunité pour Eden, Thierry et Carine Hazard acceptent de laisser partir leur fils à Lille (2005). Avec le recul, la mère du joueur de Chelsea se ravit d'avoir « fait le bon choix ».


Le grand départ
Au domaine de Luchin, Eden Hazard poursuit sa formation. Il progresse très rapidement et fait ses grands débuts en Ligue 1, seulement deux ans après son arrivée. Le 14 novembre 2007, un jeune joueur encore inconnu (16 ans, 10 mois et 18 jours) remplace Nicolas Fauvergue contre Nancy. Ce jeune joueur deviendra moins de quatre ans plus tard le meilleur joueur du championnat de France. En revanche, il devra se montrer plus patient pour inscrire son premier but en championnat. Ce sera le 20 septembre 2008 contre Auxerre.

Lors de cette saison, l'importance du Belge grandit au sein de la formation lilloise. Ses performances sont de plus en plus régulières et son talent commence à éclabousser le championnat hexagonal. Rapide, technique et décisif, Eden Hazard a déjà tout d'un grand. Le Belge est fait pour être dans la lumière, c'est ce qu'il aime. Il l'avoue aisément, il veut toujours être le meilleur et a conscience de son potentiel. Un potentiel récompensé au terme de la saison 2008/2009 avec le titre du meilleur joueur espoir de la Ligue 1.

Débuts difficiles avec la sélection
Auréolé de ce titre, Eden Hazard démarre une nouvelle saison avec une étiquette de très grand espoir collée à la peau. Zinédine Zidane acquiesce en parlant de l'ailier des Dogues en des termes très élogieux. Eden Hazard est sous le feu des projecteurs et la sélection belge veut s'appuyer sur son prodige. Néanmoins, ses débuts avec les Diables rouges ne sont pas à la hauteur des espérances placées en lui. Son sélectionneur, Georges Leekens, ne remet absolument pas en doute son talent mais pointe du doigt un manque de travail.

Heureusement, le joueur des Blues retrouve le sourire avec le LOSC. Il prend part à 37 rencontres lors de cette saison et reçoit pour la seconde fois le titre de meilleur espoir de la Ligue 1. Dans l'hexagone, Eden Hazard s'amuse, use de son talent pour abuser les défenseurs adverses mais tous les observateurs en veulent plus. Le joueur lui-même, reconnaît qu'il privilégie le plaisir du match à la difficulté des entraînements. Pourtant, il continue à progresser et va confirmer tout son potentiel lors de la saison suivante.


Meilleur joueur de Ligue 1
Le joueur du LOSC forme lors de l'exercice 2010/2011 un trio de rêve avec Moussa Sow et Gervinho. Les trois compères martyrisent les défenses adverses et hissent le club lillois au plus haut niveau français. Avec cette triplette, les Dogues remportent la Coupe de France le 14 mai 2011 face au Paris Saint-Germain (1-0) ainsi que le Championnat de France au terme de la saison. Ces succès mettent un peu la lumière sur Eden Hazard, l'Europe est au pied de la nouvelle coqueluche du championnat de France.

Cette saison est également une réussite personnelle. Il dispute 18 rencontres en championnat et marque 7 buts. Consécration, il est désigné meilleur joueur de l'hexagone. Les offres pleuvent lors du mercato estival mais Hazard décide de rester une dernière saison au LOSC. Le club lillois ne parvient pas à conserver son titre de champion mais le Belge réalise, à titre personnelle, sa meilleure saison. Il explose son record de buts et marque à 20 reprises lors de cet exercice. Pour la deuxième fois consécutive, il est sacré meilleur joueur de Ligue 1.

Le défi londonien
Cette fois, le LOSC ne peut retenir son joyau plus longtemps. Le talent du joueur est devenu trop grand pour le championnat français. Manchester United et Chelsea s'arrachent le joueur de 21 ans. Eden Hazard choisit finalement les Blues de Chelsea qui déboursent 40 millions d'euros pour s'offrir ses services. Titulaire dès le début de la saison, le Belge se fait vite un nom en Premier League. Lors de ses quatre premiers matches, il est élu « Man of the Match ». Du jamais vu en Angleterre.

Distancé en championnat, le club londonien remporte tout de même la Ligue Europa face au Benfica Lisbonne (2-1). Un nouveau titre pour le Belge. A titre personnel, il manque de peu le titre de meilleur joueur de la saison attribué à Gareth Bale mais figure dans le onze type de la Premier League grâce à ses 9 buts et 16 passes décisives. A 22 ans, Eden Hazard est déjà une star. La sélection belge, qui dispose d'une génération dorée, compte sur lui pour faire triompher les Diables rouges. Un grand défi à relever. Cela tombe bien, le Belge aime les challenges, il ne se satisfait pas de ce qu'il a déjà accompli et compte faire mieux l'an prochain. Un état esprit qu'apprécie son nouveau coach, José Mourinho.