JDM: De l'espoir pour Robben

Voir le site Téléfoot

JDM: De l'espoir pour Robben
Par -|Ecrit pour TF1|2010-06-09T09:55:07.000Z, mis à jour 2010-06-09T09:55:07.000Z

A J-4, les Pays-Bas respirent. La blessure de leur star, Arjen Robben, est un peu moins grave que prévu. Le joueur du Bayern n'est donc pas forfait pour la Coupe du monde. S'il ne sera sans doute pas rétabli pour le premier match des Oranje, il n'est plus question de le remplacer pour le moment.

ROBBEN Y CROIT


La blessure de l'attaquant néerlandais Arjen Robben est moins grave que redouté et le sélectionneur Bert van Marwijk a décidé de ne pas chercher à le remplacer. L'attaquant du Bayern Munich, sacré meilleur joueur de la saison en Bundesliga, s'est blessé à la cuisse gauche à quelques minutes de la fin du match de préparation des Pays-Bas contre la Hongrie (6-1) samedi à Amsterdam et sa participation au Mondial était compromise. Mais des examens supplémentaires samedi après-midi à l'hôpital Erasmus à Rotterdam ont révélé que "la blessure était moins grave que ce qui avait été envisagé", a expliqué la fédération néerlandaise dans un communiqué.


"Par conséquent et pour l'instant, je ne vais pas remplacer Arjen. Je veux lui donner toutes ses chances de prendre part à notre équipe plus tard dans le tournoi", a déclaré van Marwijk dans le communiqué. Robben souffre d'une "petite déchirure". "Je vais travailler très dur dans l'espoir de disputer cette Coupe du monde, a déclaré le joueur dimanche soir. Pour soigner une telle blessure, il faut normalement quatre à six semaines de repos. Mais il existe des moyens nouveaux permettant de réduire ce délai de moitié. Je pourrais déjà aller beaucoup mieux dans une semaine", a-t-il précisé. La date du départ de Robben pour l'Afrique du Sud sera décidée dans les prochains jours, a précisé le KNVB.


M.IRMATOV EST PRET


L'Ouzbèke Ravshan Irmatov, désigné pour arbitrer le match d'ouverture du Mondial 2010 Afrique du Sud-Mexique (11 juin), assure qu'il est "prêt" et se sent "très bien, très calme" avant le grand jour, a-t-il dit. "Je me sens très bien, très calme, je me suis préparé comme d'habitude, a-t-il affirmé au lendemain de sa désignation. Il n'y a pas de nervosité, et bien sûr: je me sens prêt!" Visage anguleux et regard métallique, le jeune (32 ans) arbitre de la Confédération asiatique se sent également "chanceux. Tout arbitre rêverait de faire le match d'ouverture ou la finale. Mais la préparation est la même, nous n'avons rien changé à notre préparation", dit-il en montrant ses assistants, Rafael Ilyasov (d'Ouzbékistan) et Bahadyr Kochkorov (du Kirghizistan), qui préparent la Coupe du monde dans la banlieue de Pretoria. Arbitre depuis 1997, il ne craint pas la pression d'arbitrer le pays organisateur et repousse l'idée que les arbitres pourraient inconsciemment le favoriser.


L'ARGENTINE ATTIRE LES FOULES


Lionel Messi, Carlos Tevez ou encore Gonzalo Higuain ! L'Argentine a du beau monde dans son effectif en Afrique du Sud. Et les Sud-Africains le savent bien. Après s'être contentée d'entraînements à huis clos depuis son arrivée dans la capitale administrative sud-africaine le 29 mai, la sélection de Diego Maradona a finalement décidé d'ouvrir les portes de son stade d'entraînement dimanche pour un match amical entre titulaires et remplaçants (3-3). Et près de 5000 personnes sont venues y assister. Ils ont pu voir six buts et surtout que Tevez était associé à Messi et Higuain.


ET ARDILES S'OFFRE MARADONA


Le choix de Diego Maradona comme sélectionneur de l'équipe d'Argentine est un facteur négatif pour cette dernière et pourrait gâcher ses performances au Mondial, estime une autre ex-vedette nationale du foot, Osvaldo Ardiles. Dans un entretien au Daily Telegraph, ce dernier "critique sa sélection irresponsable de l'équipe" et trouve que "c'est un choix étrange de l'avoir placé à la tête de l'équipe nationale. Diego ne le verra pas ainsi, il pense qu'il est "l'élu" et que son destin est de gagner la Coupe du monde en tant que joueur et sélectionneur. Mais à ce stade, clairement, il n'a pas été brillant en tant que sélectionneur. On s'est qualifié à ce Mondial à un cheveu, et grâce à la chance"


EN EXCLUSIVITE ET EN VIDEO sur notre site, tous les matches en direct, tous les résumés, tous les buts ainsi que de multiples interviews.