JDM : L'inquiétude Ballack

Voir le site Téléfoot

JDM : L'inquiétude Ballack
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-17T20:48:08.000Z, mis à jour 2010-05-17T20:48:08.000Z

A J-26 de la Coupe du monde, la blessure de Michael Ballack tombe mal pour l'Allemagne. Le capitaine de la Mannschaft attend avec anxiété les résultats de ses examens. Didier Deschamps s'attend à ce que France-Uruguay soit décisif. Les relations entre l'Atletico et l'Argentine sont au beau fixe.

ALLEMAGNE : BALLACK EST INQUIET


Sorti sur blessure lors de la finale de la Cup remportée par Chelsea face à Portsmouth (1-0), Michael Ballack a confié qu'il était inquiet dans l'attente des examens complémentaires concernant sa cheville droite. Victime d'un tacle violent de son compatriote Kevin Prince-Boateng en fin de première période, le capitaine de l'Allemagne a tenté de revenir sur le terrain avant de céder sa place juste avant la pause. "Tant que je ne connais pas les résultats de l'IRM, je suis bien sûr un peu inquiet", a expliqué le milieu des Blues selon des propos rapportés par l'agence allemande SID. Ballack doit passer une IRM dimanche avant de s'envoler pour la Sicile où il doit rejoindre l'équipe d'Allemagne, en stage de préparation pour la prochaine Coupe du monde qui débute dans moins d'un mois.


DESCHAMPS : "L'URUGUAY SERA LE PLUS DIFFICILE"


Lors du rendez-vous qu'il nous a donné cette semaine à la Commanderie, Didier Deschamps nous a expliqué avec le poids de toute son expérience qu'il était inutile de se projeter au-delà du match du 11 juin contre l'Uruguay, pour l'équipe de France. "Ce sera certainement le match le plus difficile. Si on le gagne, tout peut se passer idéalement. Sinon, ce sera plus compliqué." Pour l'entraîneur de l'OM, le dernier match d'une telle compétition n'est "pas le plus difficile". Le potentiel de l'équipe ? "Tout dépendra de ce que l'équipe de France sera capable de faire en période de préparation. Le potentiel est là, mais il est difficile de se projeter au-delà du premier match." Le fait de jouer la qualification contre l'Afrique du Sud chez elle lors du troisième match ne l'émeut pas spécialement. "Ce ne sont pas les gens dans les tribunes qui vont marquer des buts et gagner les matches. Sur les trois équipes, l'Afrique du Sud est la moine bonne, même si c'est le pays organisateur." Deschamps n'attend aucune surprise pour la fin du tournoi. "Du classique : le Brésil, l'Espagne, l'Angleterre a un gros gros potentiel, l'Allemagne est toujours dans le dernier carré. En Coupe du monde, il n'y a quasiment jamais de surprise."


L'ATLETICO PEUT GARDER AGÜERO


L'Atletico Madrid a obtenu l'accord de la fédération argentine pour conserver sa star, Sergio "Kun" Agüero, jusqu'à mercredi, date de la finale de la Coupe du Roi que le club de la capitale disputera face au FC Séville au Camp Nou. Dans un communiqué diffusé samedi, l'Atletico remercie la fédération argentine (AFA) pour sa "compréhension" et particulièrement le président Julio Grondona et le sélectionneur Diego Maradona. Les dirigeants madrilènes ont également formulé des demandes aux fédérations uruguayenne et portugaise pour Diego Forlan, Simao et Tiago. L'Atletico Madrid tentera de remporter son second titre de la saison après l'Europa League.