Dans l'actualité récente

Jean-Michel Aulas attend un exploit de l'OL

Voir le site Téléfoot

Aulas: 'Pas d'inquiétude'
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2010-12-17T14:57:00.000Z, mis à jour 2010-12-17T14:57:00.000Z

A Lyon comme à Madrid, l'annonce du match entre l'OL et le Real suscite à la fois l'excitation et la méfiance. Jean-Michel Aulas s'attend à un choc très dur mais rappelle que l'OL a " beaucoup investi pour aller en finale ". A Madrid, on compte sur Mourinho et Ronaldo pour calmer les ardeurs de Lyon.

Jean-Michel Aulas compte sur un exploit de l'OL pour battre le Real Madrid. Mais, déterminée à aller en finale, cette équipe de Lyon semble créer de la méfiance chez les Merengue.



Jean Michel Aulas, le président de l'OL a réagi peu après le tirage au sort des 8èmes de finale de la Ligue des Champions. Sur Eurosport, il a déclaré : « ce sera très dur car le Real voudra effacer l'élimination de l'an dernier ». Et le président du club rhodanien d'ajouter : « Ce serait vraiment un exploit de sortir une telle équipe deux années de suite ».



Mais Lyon n'est pas mort pour autant : « Nous avons l'expérience d'une demie l'an dernier. Le Lyon de février prochain sera plus fort que celui de la même période en 2010 » précise Jean-Michel Aulas. Lyon, qui a « beaucoup investi pour aller en finale » doit désormais « jouer [son] rôle ». Prochain rendez-vous en février, contre un Real déterminé à ne pas manquer cette « sorte de revanche ».



Du côté du Real Madrid, le tirage de Lyon n'a pas rendu euphorique mais plutôt méfiants les dirigeants : « On n'aime pas affronter Lyon mais j'espère que Mourinho fera la différence» a commenté Emilio Butragueno, le directeur des relations institutionnelles de la Maison Blanche. Les Merengue, sont avertis : « il ne faudra pas laisser à l'Ol le moindre avantage. » a -t-il précisé à la presse.

Jean-Michel Aulas mise chaque année sur la Ligue des Champions. Tout près du but l'année dernière, il ne compte pas s'arrêter dès les 8èmes. Lisandro et Gourcuff pourraient poser bien des problèmes à Ronaldo et Benzema.