Dans l'actualité récente

Pour Jean-Michel Aulas, Ibrahimovic ne doit pas jouer avec le PSG face à Nantes !

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-03T11:00:00.000Z, mis à jour 2015-05-03T15:22:14.000Z

Alors que le PSG se déplace ce dimanche soir à Nantes pour le dernier match de la 35e journée de Ligue 1, Jean-Michel lâche une nouvelle bombe dont lui seul à le secret : pour le président de l'OL, Zlatan Ibrahimovic n'est pas qualifié pour disputer la rencontre. Explications.

A la lutte avec le Paris Saint-Germain pour le titre de champion de France, l'Olympique Lyonnais a fait ce qu'il fallait sur le terrain en s'imposant ce samedi 2 mai face à Evian Thonon Gaillard (2-0). Mais en coulisses, son président Jean-Michel Aulais a encore fait parler de lui en lâchant une nouvelle petite bombe. Pour "JMA", si Zlatan Ibrahimovic est aligné face à Nantes ce dimanche soir en match de clôture de la 35e journée de Ligue 1, le PSG doit perdre la rencontre sur tapis vert.

Rappel des faits
Concrètement, le problème est le suivant : à la suite de ces propos tenus après la défaite du PSG à Bordeaux le 15 mars dernier (3-2), le colosse suédois a été suspendu pour quatre matches par la commission de discipline de la Ligue de football professionnelle (LFP). Saisi par le club francilien pour alléger la sanction, le Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF) a accepté d'aller en ce sens en proposant à la LFP une réduction de la suspension de quatre à trois matches. Chose qui a fini par être acceptée.

PSG : Ibrahimovic s'explique après ses propos déplacés (Téléfoot - mars 2015)

Pour Aulas, "Zlatan n'est pas qualifié"
Or, pour Jean-Michel Aulas, la réduction de la peine d'Ibrahimovic s'est effectuée sans procédure d'appel préalable vis-à-vis de la LFP, ce qui constitue "un vice de forme (...) Pour moi, Zlatan n'est pas qualifié et si j'étais à la place du PSG, je n'alignerais pas Ibra sur le feuille du match face à Nantes", poursuit-il au micro de Téléfoot. Avant de surenchérir chez nos confrères de Canal + : "Je pense que Nantes va exploiter la situation, c'est certain. S'il y a une réserve, le PSG aura match perdu. La commission de discipline reste souveraine."

Sur ce dernier point, le président lyonnais risque d'être déçu puis que Waldemar Kita, son homologue nantais, a d'ores et déjà annoncé qu'il n'avait pas l'intention de déposer un recours contre le Suédois. Qu'à cela ne tienne : "JMA" a prévenu qu'il allait en référer au CNOSF...

@lequipe Si Nantes ne pose pas de réserve demain nous notifierons néanmoins le Cnosf car il n'y a pas eu de convocation du bureau de la LFP!

— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) 2 Mai 2015