Le journal de Lyon-Bayern

Voir le site Téléfoot

'Pas l'unanimité'
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-04-23T15:20:06.000Z, mis à jour 2010-04-23T15:20:06.000Z

A J-4 de la demi-finale retour de Ligue des Champions entre Lyon et le Bayern Munich, petit tour d'horizon des forces en présence. Mardi soir, l'Olympique Lyonnais devrait pouvoir compter sur un renfort de poids en la personne de Boumsong et, espérons, réussir plus de dribbles qu'à l'aller.

PAS DE TOULALAN, MAIS DU BOUMSONG ?


On le sait depuis mercredi, Jérémy Toulalan, averti puis expulsé à Munich, ne sera pas de la fête à Gerland. Double souci pour Lyon qui perd un récupérateur et un défenseur central en même temps. Pour pallier cette désaffection, Claude Puel n'a que deux solutions de rechange dignes de ce nom actuellement. Elles se nomment Gonalons, polyvalent comme Toulalan, et Boumsong. Le second nommé tiendrait la corde selon L'Equipe, puisque ce dernier est a priori remis de sa blessure au mollet. A part ça, il y a bien Cleber Anderson... Mais Claude Puel n'est pas prêt à prendre un tel risque.


TOUS DERRIERE RIBERY !


Ribéry, de mal en pis

D'accord, Franck Ribéry ne jouera pas mardi à Gerland la manche retour de Lyon-Bayern. Pour autant, les dirigeants du Bayern Munich espèrent que l'UEFA ne frappera pas trop fort sur le milieu de terrain. Entendez : si les Bavarois sont en finale, ils aimeraient pouvoir compter sur lui. Karl-Heinz Rummenigge en tête : "J'espère vraiment que l'UEFA va se montrer conciliante, reconnaitre que cette décision était extrêmement sévère et lui permettre de jouer la finale. Si on se qualifie bien sûr..."


ZERO+ZERO = ZERO


La statistique est signée Opta. Et fait peur. Mercredi soir face au Bayern Munich, l'Olympique Lyonnais a réussi tout simplement zéro dribble. C'est effarant mais tellement révélateur des ambitions lyonnaises lors de la manche aller. Dans le même temps, les Bavarois en ont réussi 14, dont un de Robben face à Delgado à la 69e minute. La suite, on la connait...


HOENESS A ADORE L'ALLER


Le journal de Lyon-Bayern

"Notre performance a simplement été fantastique. Nous avons joué comme une équipe qui mérite d'être en finale. Lyon n'a eu aucune occasion, même quand Franck Ribéry a dû quitter le terrain. Pour le retour, si on joue comme à l'aller, nous serons en finale..." Non, ce n'est pas un supporter du Bayern Munich qui parle. Mais son président, un certain Uli Hoeness, qui n'a pas pour habitude d'avoir la langue dans sa poche. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le champion du monde 1974 est confiant et se montre satisfait de ses joueurs.