Dans l'actualité récente

Justice : Benzema obtient gain de cause devant la Cour de Cassation

Voir le site Téléfoot

Benzema de retour chez les Bleus ? 'Il reviendra un jour ou l'autre', assure le président de la FFF
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-07-11T14:07:50.743Z, mis à jour 2017-07-11T14:08:06.667Z

La cour de Cassation a donné raison à l’attaquant du Real Madrid et a déclaré que l’enquête sur la sextape de Mathieu Valbuena dans laquelle Benzema était accusé n’avait pas été loyale.

L'une des affaires de justice qui a secoué le football français a connu un nouveau rebondissement ce mardi. La Cour de Cassation a en effet jugé « déloyale » l’enquête ouverte à l’encontre de Karim Benzema dans l’affaire de chantage contre Mathieu Valbuena.


La cour de cassation a désigné la Cour d’appel de Paris pour statuer

La cour de cassation a annulé la précédente décision de la Cour d’Appel de Versailles. Celle-ci avait validé en décembre l’enquête sur le chantage à la sextape de Mathieu Valbuena. Karim Benzema estimait que celle-ci n’était pas loyale et il a obtenu gain de cause ce mardi. En conséquence, ce sera à la Cour d’Appel de Paris de statuer comme l’a stipulé la Cour de Cassation.

Il est reproché le rôle « très actif » du policier. Désigné pour venir en aide à Mathieu Valbuena, il avait agi sous couverture. Mais la Cour de Cassation a estimé qu’il était allé trop loin dans son rôle et a donc cassé la décision de la Cour d’appel de Versailles.



L’avocat de Benzema souhaite la nullité de la procédure

Il faudra donc attendre encore quelques temps pour connaître le fin mot de cette histoire. Elle trouve son origine en 2015. Au mois de juin de cette année, Mathieu Valbuena recevait un appel d’un inconnu le faisant chanter par rapport à la sextape où il apparaîtrait. Avec la décision de la Cour de la Cassation, l’avocat de Benzema, Patrice Spinozi, estime que la justice devrait prononcer la nullité de l’affaire comme le rapporte nos collègues de LCI. La Cour d’Appel de Paris apportera plus d’éléments par rapport à l’éventuelle conclusion de cette affaire.