Justice : Pas de recrutement pour le Real et l’Atletico ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-07-16T14:18:28.144Z, mis à jour 2016-07-16T14:24:34.501Z

Depuis janvier dernier, le Real Madrid et l’Atletico sont sous la menace d’une interdiction de recrutement pour 2017. Selon le journal Marca, la sanction serait sur le point d’être confirmée.

A cause d’irrégularités dans les transferts de joueurs mineurs, le Real et l’Atletico avaient été interdits de transferts au début de l’année 2016. Mais en faisant appel de la décision, le jugement avait été suspendu. Cette procédure permettait de faire reculer la sanction en 2017 et donc de recruter cet été. Mais Marca croit savoir que l’interdiction de recrutement serait officialisée bientôt pour les deux clubs.


Pas de recrues à l’hiver et à l’été 2017 ?

Selon le journal espagnol, la décision du Tribunal Arbitral du Sport sera prise avant la fin du mois de Juillet. La possibilité la plus probable serait que les deux clubs de Madrid ne soient pas en mesure de recruter lors des deux prochains mercatos, soit celui de l’hiver 2016-2017, et le suivant à l’été 2017. Suite aux annonces de janvier, les deux équipes s’y étaient un peu préparées, n’étant pas très optimistes sur leurs appels respectifs. Les Merengue et les Colchoneros ont fait revenir des joueurs prêtés (Marco Asensio pour le Real par exemple), et ont recruté des jeunes pour doubler leurs effectifs (Rafael Santos Barré pour l’Atletico).


Le précédent catalan

En décembre 2014, le TAS sanctionnait le FC Barcelone de la même façon. Il rejetait l’appel du club catalan qui était sanctionné pour les mêmes raisons que le Real et l’Atletico cette année. En conséquence, le Barça n’a pas été en mesure de recruter lors des mercatos en 2015 et a dû s’appuyer sur l’effectif qu’il avait à sa disposition. Pour ces clubs, ces sanctions sont le fruit de la participation de joueurs mineurs à des compétitions pour le compte de l’Atletico (entre 2007 et 2014) et du Real Madrid (entre 2005 et 2014). Le recrutement de mineurs étrangers est interdit par la FIFA, sauf dans certaines conditions. La limite est descendue à 16 ans pour les Européens. Dans le cas du Real, c’est 39 joueurs dont les fils de Zidane qui posent problème.