Dans l'actualité récente

Juventus-FC Barcelone : Messi, jamais deux sans trois

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi - FC Barcelone
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-06-06T11:51:40.520Z, mis à jour 2015-06-06T11:56:20.234Z

Lionel Messi est redevenu Lionel Messi depuis plusieurs mois et, samedi soir, face à la Juventus Turin, il pourra inscrire une nouvelle page à son histoire, lui qui a déjà marqué dans deux finales de Ligue des Champions.

Spectateur lors de la victoire du FC Barcelone en 2006, Lionel Messi a déjà disputé deux finales de Ligue des Champions avec son club de toujours. Deux finales qu’il a remportées (en 2009 et 2011) et durant lesquelles il avait marqué. L’Argentin, redevenu le meilleur joueur du Monde, va donc disputer sa troisième finale de C1 samedi soir à Berlin. Le sans-faute va-t-il continuer ?


Messi est redevenu Messi

Fatigué et en-dedans en 2014, Lionel Messi réalise une année 2015 exceptionnelle, marquée par des actions comme lui seul en a le secret (exemple : son raid en finale de Coupe du Roi). Cette saison, l’Argentin a marqué 58 buts et délivré 27 passes décisives en 56 matches joués. Des statistiques vertigineuses, qu’il tentera de gonfler encore un peu face à la Juventus Turin. Ses tensions avec Luis Enrique au moment où le FC Barcelone marchait moins bien ? Elles sont loin derrière et, comme en 2009, Messi sera l’un des artisans d’un nouveau triplé historique avec le FC Barcelone, qui l’a vu naître, grandir et s’épanouir. La belle histoire n’est pas près de se terminer.




Son entente avec Neymar et Suarez

"Quand il s’agit de joueurs avec la caractéristiques de Luis et ”Ney”, qui sont des stars mondiales et deux des meilleurs attaquants du monde, cela facilite beaucoup les choses. On a de très bonnes relations sur le terrain et en dehors. Avec Neymar, on se connaissait (depuis la saison passée) et Luis s’est très bien adapté au vestiaire et au groupe.” confie Messi, qui ne tarit pas d’éloges sur les deux autres membres du trio magique MSN, apparu sur les terrains en octobre dernier après la fin de la suspension de Luis Suarez. Il n’a fallu que quelques semaines d’adaptation pour que les trois compères se trouvent et fassent pleurer les défenses adverses. Une entente qui se voit partout, sachant que, par le passé, Messi n’a pas toujours entretenu de bonnes relations avec les autres attaquants de son équipe (demandez à Zlatan Ibrahimovic).


Un cinquième Ballon d’Or en ligne de mire ?

Au-delà de la performance collective qui se profile à l’horizon, Lionel Messi pourrait, individuellement, poser un cinquième Ballon d’Or sur sa cheminée, comme en 2009, 2010, 2011 et 2012. Ces deux dernières années, cette distinction a été la chasse gardée de Cristiano Ronaldo. Mais le Portugais n’aura pas l’occasion de briller en finale et n’a pas de Copa America à disputer dans la foulée (du 11 juin au 4 juillet). Pour Messi, c’est autant d’occasions de (re)prouver au monde du football que son talent reste intact à seulement 27 ans.