Juventus Turin-Real Madrid : le joueur que craint le plus Allegri est… Casemiro !

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-06-01T15:39:15.612Z, mis à jour 2017-06-01T15:55:05.678Z

Massimiliano Allegri a donné le nom de celui qu'il craint le plus du côté du Real Madrid. Et il s'agit de Casemiro, le rugueux milieu de terrain.

La tension est en train de grimper entre la Juventus Turin et le Real Madrid, qui s’affrontent samedi à Cardiff à l’occasion de la finale de la Ligue des Champions. Respectivement champions d’Italie et d’Espagne, les deux géants nous promettent un duel animé et Massimiliano Allegri a étonné en nommant le joueur qu’il craignait le plus dans le camp des Merengue.

Ce n’est pas Ronaldo…

Massimiliano Allegri a des raisons d’avoir peur du Real Madrid. Non seulement c’est le champion d’Europe en titre mais, en plus, c’est une véritable armada qui va se présenter face à la Vieille Dame samedi soir. Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Sergio Ramos, Luka Modric, Toni Kroos, Gareth Bale… La liste des stars est immense et fait froid dans le dos rien qu’à la simple lecture des noms. Mais figurez-vous que le coach italien craint moins ces footballeurs capables de faire la différence qu’un dénommé Casemiro, le milieu défensif brésilien. Aux yeux d’Allegri, c’est lui dont il faut se méfier le plus dans les rangs du Real Madrid. Il explique pourquoi.

… ni Benzema…

Dans des propos rapportés par Marca, Massimiliano Allegri confie, « Les gens parlent beaucoup d’Isco ou encore de Bale mais, pour moi, le joueur le plus important est Casemiro car, sans lui, l’équipe ne peut pas jouer pareil. Il est celui qui donne de l’équilibre à l’équipe et, à mes yeux, il est essentiel. Il n’est pas le joueur le plus talentueux mais ses prestations sont fondamentales. Casemiro offre à l’équipe un équilibre dont aucun autre joueur n'est capable. » L’entraîneur est persuadé que Casemiro sera chargé de s’occuper du cas Dybala, la pépite argentine de la Juventus Turin. C’est une raison supplémentaire pour en faire l’ennemi numéro 1 du côté des Italiens.

… ni Bale

Il est vrai qu’il y a un Real Madrid avec et sans Casemiro. Massimiliano Allegri a raison quand il dit que le Brésilien n’est pas le plus fin technicien du onze titulaire, de même qu’il est loin d’être le plus spectaculaire. Homme de l’ombre, col bleu, il apporte de la dureté, de l’intimidation et de la sécurité devant la défense et dans l’entre-jeu aux côtés des maestros Luka Modric et Toni Kroos. Lui, il n’a pas peur d’aller au combat et quand il est là, ça change tout pour les troupes de Zidane. Ce n’est pas pour rien qu’en septembre dernier, As parlait du syndrome Casemiro s’apparentant à une dépendance. Le Real venait d’enchaîner trois matches nuls de rang sans lui (face à Villarreal, Las Palmas et le Borussia Dortmund). Auparavant, le Brésilien avait participé à 13 des 16 victoires consécutives… Le facteur x, c’est bel et bien lui et Massimiliano Allegri l’a bien compris.