Kaboul a "déçu" Redknapp à Tottenham hier

Voir le site Téléfoot

Younès Kaboul
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2010-12-29T10:33:00.000Z, mis à jour 2010-12-29T10:33:00.000Z

Younès Kaboul a agacé Harry Redknapp hier malgré la victoire de Tottenham contre Newcastle (2-0 pour les Spurs). L'entraîneur des Spurs s'est dit " déçu " par le " geste stupide " de son joueur.

Younès Kaboul a « décu » Harry Redknapp hier. Lors de la victoire de Tottenham contre Newcastle (2-0), le « fantastique » défenseur central s'est fait exclure pour un « geste stupide ».



Younès Kaboul, le héros de Tottenham, a été exclu du match contre Newcastle pour avoir menacé d'un coup de tête le jeune Ismaël Tiote. « Un geste stupide » et « un manque de discipline » selon Harry Redknapp. L'entraîneur des Spurs, n'a pas apprécié que son défenseur central ne se contrôle pas alors qu' « il avait été averti plus tôt dans le match », à peine un quart d'heure avant ce mime regrettable.


Si Younès Kaboul a mis en colère Harry Redknapp, c'est que le Français est un élément clé de Tottenham : « il est en train de devenir un défenseur central de grande classe mais il s'est infligé trois matches de suspension. Il m'a déçu », commente le technicien anglais. Mais l'entraîneur des Spurs ne devrait pas lui en vouloir trop longtemps et garde une excellente impression de sa recrue venue d'Auxerre : « il a été fantastique pour nous cette année ».



Dans un entretien accordé au Daily Telegraph, Harry Redknapp a déclaré : « nous sommes largement outsiders (...) » mais « la saison est ouverte et ce n'est pas impossible ». « On joue aussi bien que n'importe quelle équipe, on peut réaliser quelque chose », martèle l'entraîneur de Tottenham. Confiant et ambitieux, l'entraîneur de Younès Kaboul et Gareth Bale s'est fixé comme « objectif principal d'accrocher le Big Four. »


Younès Kaboul, qui s'est imposé à Tottenham et en est devenu le héros en marquant contre Arsenal en début de saison, a pêché par manque de « discipline ». Son absence devrait gêner Tottenham, qui se reposera sûrement d'autant plus sur son phénoménal Gareth Bale.