Kevin Prince Boateng, nouveau roi du Milan AC de Berlusconi

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-25T09:13:00.000Z, mis à jour 2011-10-25T09:24:38.000Z

Avec le Milan AC ce dimanche face à Lecce, Kevin Prince Boateng a remonté à lui seul un retard de 3 buts, grâce à un triplé fulgurant. A 24 ans, il s'impose déjà dans le club de Silvio Berlusconi.

Le Milan AC est aujourd'hui 7ème de Serie A avec 11 points en 7 matches. Un premier bilan plutôt décevant nuancé par le fait que ses concurrents ne font guère mieux : la Lazio a 14 points, la Juve 13, Naples et l'AS Roma autant que le Milan, et l'Inter est loin derrière avec 7 points.

Ce dimanche sur le terrain du modeste Lecce (17ème du dernier championnat), le Milan AC a sombré en 1ère mi-temps : insipide, négligent, il regagne les vestiaires avec 3 buts de retard. Le mister milanais prend donc les choses en main à la mi-temps et fait entrer Aquilani à la place d'Ambrosini et Boateng à la place de Robinho, de façon à densifier son milieu de terrain. Et le ghanéen prend feu : un coup de canon du gauche (49e), un autre du droit (55e) et un but opportuniste dans un angle difficile(63e).

Grâce à ce triplé supersonique (inscrit en 14 petites minutes, et seulement 4 minutes après son entrée en jeu...), le Milan AC est revenu à hauteur, et ne gâche pas l'occasion de prendre l'avantage ; Mario Yepes marque le 4ème but sur un centre appliqué d'Antonio Cassano. Si le scénario rocambolesque peut donner le sourire aux rossoneri, leur 7ème position au classement est de nature à les ramener sur terre. Jusqu'à ce que Boateng, qui avait déjà marqué en C1 mercredi, en décide autrement ?

Kevin Prince Boateng, c'est avant tout une dégaine et un parcours incroyable. Tatoué de la tête aux pieds, avec un physique de combattant de MMA, c'est pourtant avec les pieds qu'il fait trembler ses adversaires. Originaire de Berlin mais international Ghanéen (ce qui a crée la polémique en Allemagne), passé par la Premier League, il s'est imposé la saison dernière dans ce Milan AC qui préfère les joueurs d'expérience. Ses atouts ? Polyvalence, aisance technique, et un abattage énorme.

Avec Ibrahimovic, Robinho, Cassano et ce milieu ghanéen au patronyme et au physique de star du Rap, le Milan AC est aujourd'hui loin de son image de club sage. S'il parvient à conserver son titre cette saison, le pari de Silvio Berlusconi et Massimo Allegri aura été gagnant...