Khamis Digol, portrait d’un espoir du centre de formation de l’AJ Auxerre

Voir le site Téléfoot

Khamis Digol   Aj Auxerre
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-27T11:45:57.432Z, mis à jour 2016-05-27T11:50:29.171Z

Réputé pour son excellent centre de formation, l’AJ Auxerre pourrait bien avoir déniché une nouvelle pépite. A 17 ans seulement, Khamis Digol a multiplié les rencontres avec les U19 du club bourguignon. Portrait d’un joueur qui marche dans les pas de Bacary Sagna et de Paul-Geroges Ntep.

Basile Boli, Eric Cantona, Philippe Mexès, Bacary Sagna, Djibril Cissé… Tous ces grands joueurs ont fait leurs gammes au centre de formation de l’AJ Auxerre. Khamis Digol, 17 ans, n’a pas encore leur carrière, mais marche déjà dans les pas de ces footballeurs qui ont marqué l’histoire. Pour Telefoot.fr, le défenseur du centre de formation de l’AJ Auxerre revient sur un début de carrière très prometteur.

Dans les pas de Paul-Georges Ntep

Comme des milliers d’autres gamins, Khamis Digol entretient très vite le rêve de devenir footballeur professionnel. Né en 1998, le prodige fait ses classes à Moissy, avant de prendre la direction de Clairefontaine. En parallèle, il intègre Brétigny, un club réputé en Essonne. Comme Paul-Georges Ntep quelques années avant lui, Khamis poursuit son apprentissage à l’AJ Auxerre, un club partenaire de Brétigny.

Le club bourguignon a tout de suite séduit Khamis Digol : « Je me suis concerté avec mes parents et j’ai finalement choisi Auxerre pour ne pas trop être éloigné de ma famille. Il y a également un très bon centre de formation à l’AJ Auxerre et de bonnes installations. »

[VIDEO - Khamis Digol, un parcours à la Martin Odegaard ?]


Un défenseur complet

A l’AJ Auxerre, Khamis Digol impressionne. Et pour cause, il dispose de qualités indéniables : « Je suis latéral droit, mais je peux également jouer en défense centrale. Je suis un joueur physique et j’ai également une bonne intelligence tactique : un bon placement et une vision de jeu assez large. » Ses bonnes prestations lui permettent de disputer une saison avec l’équipe des moins de 19 ans et même de participer à une rencontre avec la CFA.

« L’Equipe de France, c’est mon rêve »

La latéral droit, qui rêve d’une carrière à la Serge Aurier et Thiago Silva, est fan de l’Olympique de Marseille et le FC Barcelone. S’il en est encore loin, il se rêve en Bleu : « L’Equipe de France c’est mon rêve. » En attendant, il souhaite percer avec les Auxerrois : « J’aimerais multiplier les rencontres avec la CFA. »

Auxerre, un an supplémentaire en L2

Huitième de Ligue 2 cette saison, l’AJ Auxerre ne regagnera pas l’élite l’année prochaine. Une petite déception pour Khamis Digol : « Auxerre aurait pu mieux faire. L’équipe était bonne. Sur certains matches, ils ont laissé passer trop d’occasions. Le club aurait pu jouer la montée. » En attendant d’éventuellement aider ses coéquipiers à remonter en Ligue 1, Khamis Digol devra signer professionnel. La route est encore longue et parfois sinueuse : « Savoir que beaucoup de joueurs ne deviennent pas professionnels est inquiétant. Mais je reste confiant.  Je n’ai pas de plan B en tête, juste quelques idées. Je travaille dur pour percer à l’AJ Auxerre. »

En attendant, Khamis Digol regardera l’Euro comme des millions de Français : « Je ne sais pas qui remportera l’Euro cette année, c’est assez ouvert. Bien sûr, j’aimerais que l’Equipe de France gagne. Ça va être difficile, il y a de très bonnes équipes comme la Belgique et l’Allemagne. »