L'AC Milan et l'Inter s'affrontent et on en saura plus après le duel

Voir le site Téléfoot

Mauro icardi
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-10-15T08:29:50.535Z, mis à jour 2017-10-15T21:32:45.250Z

Huitième journée de Serie A : l'AC Milan et l'Inter croisent le fer avec un objectif commun. Celui de retrouver la Ligue des Champions.

L'AC Milan et l'Inter s'affrontent ce dimanche soir pour une place dans le top 3. Si les deux clubs peinent encore à convaincre dans le jeu, l'un des deux arrive quand même à gagner.

Gros investissements

L'AC Milan et l'Inter ont retrouvé des couleurs grâce à des investissements sérieux réalisés cet été. Ce qui est encore plus vrai du côté des Rossoneri, qui ont quasiment tout changé. C'est sans doute pour cette raison qu'ils peinent encore à convaincre dans le jeu alors qu'ils ont déjà concédé trois défaites en championnat. Vincenzo Montella doit vite trouver la carburation sans quoi la colère risque de gronder chez les supporters. Au vu des signatures de cet été, on se dit que le temps fera son office. Mais l'AC Milan pointe déjà à sept longueurs de l'Inter, d'où la nécessité d'une réaction pour continuer à rêver du top 3 qualificatif pour la Ligue des Champions.

L'Inter ne séduit pas mais gagne

L'Inter a, lui, été beaucoup plus attentiste sur le marché des transferts. Mais les résultats sportifs sont au rendez-vous en ce début de saison. Les hommes de Luciano Spalletti ont gagné 19 points sur 21 possibles et n'ont toujours pas perdu grâce à leur défense solide (3 buts encaissés seulement). Ce n'est pas toujours très beau à voir mais c'est efficace et, pour l'instant, ça gagne. Sans briller, l'Inter parvient presque à suivre la cadence du Napoli, auteur de huit succès de rang en Serie A.

"Il n'y a pas sept points d'écart"

L'urgence est donc davantage du côté de l'AC Milan que de l'Inter. En cas de défaite dans le derby, les Rossoneri pointeraient à dix points de leurs voisin. Un nul ne ferait pas leurs affaires non plus et les condamnerait au surplace. Autant dire qu'on en saura beaucoup plus sur la capacité de chacun à réaliser l'objectif commun - retrouver la Ligue des Champions - après le duel. Un duel sous haute tension. "Il n'y a pas sept points d'écart entre les deux équipes par rapport à ce que j'ai vu sur le terrain" explique Vincenzo Montella. Sauf que le classement se fiche bien du spectacle.


Plus d'actualité