Marseille : L’albatros Yohann Pelé veut redéployer ses ailes

Voir le site Téléfoot

Yohann Pelé
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-07-16T14:55:47.013Z, mis à jour 2016-07-16T14:55:55.072Z

Surnommé l’albatros à cause de son envergure, Yohann Pelé pourrait démarrer sa saison avec l’OM dans la peau de titulaire. Un nouveau départ pour l’ancien portier du Mans et du Téfécé…

En Octobre 2008, Yohann Pelé est convoqué par Raymond Domenech pour intégrer le groupe France. Il restera sur le banc et il ne pourra honorer une première sélection, Steve Mandanda étant le gardien titulaire lors de ce match amical contre la Tunisie. A ce moment, celui qui garde alors les buts du Mans frappe aux portes de la sélection. Mais le destin va lui jouer un mauvais tour.


Le Mans, Toulouse puis l’hôpital

Formé au Mans, Pelé explosera véritablement lors de la montée du Mans en Ligue 1 en 2005. Devenu titulaire dans son club, il enchaine une trentaine de matches parmi l’élite, et se distingue par son jeu dans les airs, bien aidé par son gabarit impressionnant (1m96, 89 kilos). Ses bonnes performances au Mans lui permettent d’intégrer le TFC en 2009 avec lequel il jouera même en Coupe d’Europe. Le coup d’arrêt survient au terme de cette saison. En octobre 2010, Yohann Pelé contracte une embolie pulmonaire. Son absence des terrains se prolonge et on le dit alors perdu pour le football.


L’Albatros renaît à Marseille


Au total, Pelé ne va plus jouer pendant trois longues années. Pire, entre les mois de juin 2013 et janvier 2014, il est sans contrat. Pourtant au début de l’année 2013, il reçoit le feu vert des médecins pour pratiquer à nouveau. Tenace, courageux, et obstiné, il n’abandonne pas. En 2014, Yohann Pelé rejoint Sochaux, alors en Ligue 1. Il joue 15 matches avec les Doubistes, mais il ne peut empêcher leur descente à l’échelon inférieur. Il devient alors titulaire et joue 34 rencontres avec le FC Sochaux Montbéliard en ligue 2. 

Insuffisant pour retourner en Ligue 1, mais assez pour se faire remarquer et recevoir des offres de clubs plus prestigieux. Laissé libre par les Lionciaux après deux ans et demi de loyaux services, l’Albatros va alors décider de déployer ses ailes du côté du Vieux Port et de Marseille. Doublure de Mandanda l’an passé, le départ du gardien vice-champion d’Europe à Crystal Palace lui ouvre pour le moment le statut de titulaire dans les buts olympiens. Pour Pelé, voilà une bien belle revanche sur le destin.