L'Allemagne "amoureuse" de son équipe

Voir le site Téléfoot

L'Allemagne 'amoureuse' de son équipe
Par Hadrien Hiault|Ecrit pour TF1|2010-06-28T11:15:00.000Z, mis à jour 2010-06-28T11:15:00.000Z

La revue de presse du jour fait la part belle aux réactions passionnées à la suite du match Allemagne-Angleterre (4-1). L'Argentine est également saluée par la presse même si l'erreur d'arbitrage fait davantage parler.

L'ALLEMAGNE AUX ANGES


Du côté de l'Allemagne, la joie et même l'amour envers la Mannschaft dominent bien évidemment dans les quotidiens. "Jungs, we love you !" (Les gars, on vous aime !) titre ainsi le quotidien Bild qui poursuit en qualifiant cette journée "d'inoubliable". "L'Allemagne gagne le grand classique du football contre l'Angleterre (4-1). Il faut en profiter !"


Pour Kicker, il, s'agit d'un match "historique dans lequel Klose a égalé le légendaire footballeur brésilien Pelé" au nombre de buts inscrits en Coupe du monde. "Quelle belle vengeance pour Wembley !", ajoute le quotidien Bild en référence à la finale de la Coupe du Monde 1966 où un but avait été accordé aux Anglais sans que l'on sache vraiment s'il était valable ou pas.


L'ANGLETERRE CRITIQUE SON EQUIPE


La défaite de l'Angleterre face à l'Allemagne fait beaucoup de bruit outre-Manche. Plus que le but injustement refusé à Frank Lampard, c'est la "triste" performance de l'équipe qui est mise en avant. Le Guardian explique que "tout est fini pour la génération dorée" qui a "dépassé la date de péremption." Pour l'Indépendant il s'agit de "la plus lourde défaite de l'équipe nationale dans une compétition majeure". A propos du but refusé, le quotidien retient que cela servira à "introduire une bonne fois pour toute la vidéo sur la ligne de but." Avant de poursuivre : "Mais l'Angleterre avait largement le temps de réparer cette injustice et de montrer qu'elle pouvait dominer l'adversité. Au final - en fait longtemps avant le coup de sifflet final - l'Allemagne était de loin la meilleure équipe." Le Sun titre de son côté sur le sélectionneur anglais. "Il est temps de partir Fabio", se désole le tabloïd, "et emmène les joueurs avec toi". Sky Sports enfin rapporte les propos du sélectionneur : "Je ne démissionnerai pas".


L'ARGENTINE AVEC L'AIDE DE L'ARBITRE


Après la victoire de l'Argentine sur le Mexique (3-1), les quotidiens argentins saluent la performance de l'Albiceleste. Pour le site Canchellena.com, "Tevez s'est rebellé" en inscrivant deux des trois buts de son équipe. "C'est le sauveur de l'Argentine", poursuit le site. De son côté, le site elargentino.com souligne "le grand arsenal offensif" de l'Albiceleste avec un troisième but venu "d'une autre planète". Le Buenos Aires Herald se veut plus critique envers son équipe en expliquant que l'Argentine a conclu la première période sans avoir montré "son meilleur visage". En Espagne, les journaux critiquent l'erreur d'arbitrage ayant permis aux Argentins d'ouvrir le score. "La main de Rosetti (l'arbitre, ndlr) permet aux Argentins de se hisser en quarts", écrit ainsi le quotidien espagnol Marca qui fait un parallèle avec la main de Diego Maradona qui avait inscrit un but à l'Angleterre en quart de finale du Mondial 1986 au Mexique.