L'Angleterre contre trois fauves

Voir le site Téléfoot

L'Angleterre contre trois fauves
Par François-Xavier RALLET|Ecrit pour TF1|2010-06-10T15:45:04.000Z, mis à jour 2010-06-10T15:45:04.000Z

Bien que privée de Rio Ferdinand, l'Angleterre partira favorite dans le Groupe C au premier tour. Les Etats-Unis, l'Algérie et la Slovénie, trois équipes du Top 30 mondial, devront se battre pour le second ticket. Suite de notre analyse des rapports de force dans chaque groupe...

LE FAVORI : L'ANGLETERRE EVIDEMMENT


La revanche est légitime. Absente de l'Euro 2008, l'Angleterre aborde le Mondial sud-africain avec l'ambition de faire oublier sa récente mésaventure. Dans un groupe C qui n'a rien d'insurmontable, la sélection de Fabio Capello semble clairement au-dessus de ses trois adversaires. Sur le papier tout du moins. Les qualifications n'ont été qu'une formalité. Les matches de préparation ont eux "légèrement" refroidi l'optimisme anglais. Plus outsider que favorite au titre mondial, l'équipe des Trois Lions peut néanmoins créer la surprise. Un chiffre en revanche ne parle pas pour elle : depuis 1996, et le championnat d'Europe qu'elle avait organisé, l'Angleterre, équipe vieillissante mais bourrée de talents, n'a jamais été en mesure de passer le cap des quarts de finale d'une grande compétition internationale. Aux yeux de Steven Gerrard, c'est "la dernière chance" pour cette génération dorée de briller en Coupe du monde.


LE MATCH IMMANQUABLE : ANGLETERRE - ETATS-UNIS (12 juin, 20h30)


L'Angleterre contre trois fauves

Clairement désignés pour les deux premières places, l'Angleterre et les Etats-Unis devraient être rapidement fixés sur leur capacité à sortir vivants ou non de cette poule. Les deux nations se rencontreront dès le deuxième jour de la compétition, soit 24 heures avant Algérie-Slovénie. Le vainqueur aura fait un grand pas vers les huitièmes de finale. L'équipe qui s'inclinera devra probablement gagner ses deux derniers matches pour ne pas faire ses valises plus tôt que prévu. Le premier de cette poule C pourrait retrouver la Serbie ou le Ghana en huitième de finale, si l'Allemagne tient son rang dans le groupe D. Qui a parlé de voie royale vers les quarts de finale ?


CE QUE DIT LA FIFA...


Finalement les quatre nations qui composent ce groupe C ne sont pas si éloignées que cela selon la hiérarchie établie par la FIFA. L'Angleterre (8e) est évidemment la mieux classée, mais les Etats-Unis (14e), la Slovénie (25e), et l'Algérie (30e) figurent toutes dans le top 30.


CE QUE DIT L'HISTOIRE...


Si Anglais et Etatsuniens se sont rencontrés à sept reprises depuis soixante ans (5 victoires et 2 défaites pour la Perfide Albion, dont un "0-1" lors de la Coupe du Monde 1950), la Slovénie et l'Algérie ne se sont jamais frottées aux deux nations anglo-saxonnes. Les deux "petits" vont également se découvrir.


STYLE : DU BEAU JEU FORCEMENT


L'Angleterre contre trois fauves

Séduisants lors de la dernière Coupe des Confédérations (victorieux 1-0 de l'Espagne en demi-finale, ils avaient mis fin à la série de 35 matches sans défaite de la "Roja"), les Etats-Unis pourront s'appuyer sur leur star Landon Donovan, meilleur buteur de l'histoire de son pays (42 buts en 111 sélections). Dans un 4-4-2 solidement renforcé sur les ailes, les Américains aiment jouer vite. Tout comme l'Algérie qui s'appuiera sur ses joueurs vifs et techniques. Ce qui fait la force de la Slovénie, c'est son collectif et son jeu en contre. Dans la plus pure tradition des équipes de l'Est. Enfin, concernant l'Angleterre, les points faibles sont rares, hormis le poste de gardien, mal chronique de l'autre côté de la Manche. Devant, le duo Rooney-Heskey s'est souvent montré complémentaire. En attendant le retour de Gareth Barry, Fabio Capello devrait repositionner Steven Gerrard dans l'axe, et lui donner le rôle de rempart devant la défense. Le capitaine anglais sera aligné aux côtés de Frank Lampard, un partenariat qui n'a jamais réellement convaincu par le passé.


LE MYSTERE : L'ALGERIE, CAP VERS LES HUITIEMES ?


Pour la troisième fois seulement de son histoire, après les éditions 1982 et 1986, et donc après 24 ans d'absence, l'Algérie prend part à une nouvelle Coupe du monde. A chaque fois, les Fennecs, qui comptaient déjà dans leur staff Rabah Saâdane, leur sélectionneur actuel, n'ont pas été en mesure de passer le premier tour. Quid de 2010 ? Aux yeux du milieu de terrain Hassan Yebda, il sera crucial de remporter le premier match contre la Slovénie. Car, contre les stars anglaises, l'affaire s'annonce évidemment plus corsée : "Frank Lampard, Wayne Rooney et John Terry sont tous de très bons joueurs. Je les regarde à la télé. Cela sera très difficile pour nous."