L'Argentine et les tireurs d'élite

Voir le site Téléfoot

L'Argentine et les tireurs d'élite
Par Philippe DA COSTA (avec Opta)|Ecrit pour TF1|2010-06-27T14:00:03.000Z, mis à jour 2010-06-27T14:00:03.000Z

Avec plus de 21 tirs au but par rencontre en moyenne, l'Argentine est la formation qui tente le plus souvent sa chance dans cette Coupe du monde. C'est ce que nous apprend notre rubrique des "chiffres et des stats" avant le 8e de finale de l'Albiceleste face au Mexique (20h30). La Tri est prévenue.

64


En trois rencontres, l'Argentine a tiré pas moins de 64 fois en direction des buts adverses. Aucune autre formation n'a fait mieux (le Brésil est 2e avec 57 suivi de l'Espagne et du Ghana avec 55). Sur les 64 tirs argentins, pas loin de la moitié (30) ont été cadrés soit une moyenne de 10 par rencontres. Deux hommes sortent du lot dans cette statistique: Lionel Messi avec près d'un tiers des tentatives (20), soit plus que la Nouvelle-Zélande réunie avec ses 15 tirs, et Gonzalo Higuain (11). On rappelle que l'Albiceleste possède, avec le Portugal, la meilleure attaque de cette Coupe du monde (7 buts) et l'un des trois meilleurs buteurs avec Higuain (3).


9


L’Argentine est invaincue lors de ses neuf derniers matches de Coupe du monde et c’est la plus longue série de son histoire dans cette compétition. Cette série est composée de trois victoires au 1er tour en Afrique du Sud (Nigéria, Corée du Sud, Grèce), une élimination aux tirs au but en quart de finale face à l'Allemagne en 2006 (cinq matchs dont trois victoires) et un nul face à la Suède au 1er tour en 2002. La dernière formation à avoir battu l'Albiceleste en Coupe du monde est l'Angleterre, toujours en 2002 (1-0, 1er tour). Une formation qu'elle pourrait retrouver cette année en quart de finale.


4


Le Mexique reste sur quatre éliminations consécutives en huitième de finale. Il n'est, à chaque fois, jamais passé très loin des quarts de finale, son meilleur résultat en Coupe du monde, atteint deux fois... à domicile (1970 et 1986). En 1994, c'est la surprenante Bulgarie de Stoichkov et Lechkov, finalement 3e, qui avait mis fin au parcours de la Tri en 8e (1-1, 3 tirs au but à 1). En 1998 l'Allemagne (2-1) et en 2002 les Etats-Unis (2-0). En 2006, c'est... l'Argentine grâce à un but de Maxi Rodriguez en prolongation (2-1) qui avait balayé les espoirs du pays d'Amérique centrale.


25


C'est le nombre de buts passés par l'Argentine, sur six matchs, aux nations de la zone CONCACAF en Coupe du monde, soit plus de quatre en moyenne. Six rencontres pour autant de victoires. Voici la liste des victimes de l'Albiceleste: le Mexique en 1930 (6-3) et 2006 (2-1 a.p.), les Etats-Unis en 1930 également (6-1) Haïti en 1974 (4-1), le Salvador en 1982 (2-0) et la Jamaïque en 1998 (5-0). Par ailleurs, le Mexique n’a remporté qu’un seul de ses dix matches de Coupe du monde face à des adversaires sud-américains (7 défaites et 2 nuls). C'était face à l'Equateur, en 2002 (2-1).


4 (bis)


Le Mexique n’a remporté que 4 de ses 25 rencontres face à l’Argentine (11 défaites et 10 matches nuls). Le dernier succès de la Tri remonte à 2004 au premier tour de la Copa America (1-0). Pour le précédent, il faut remonter encore bien plus loin. Jusqu'en 1990 et un match amical à Los Angeles (2-0). Les deux autre succès des Mexicains ont également eu lieu lors de matchs amicaux, à Mexico: en 1973 (2-0) et en 1967 (2-1). On n'ira pas jusqu'à parler de bête noire mais c'est tout comme. Surtout que l'Argentine reste sur huit victoires consécutives, sa meilleure série depuis 1998 (dernière défaite face à l'Espagne 2-1 en novembre dernier).