L'armée sud-coréenne menace l'avenir de Son Heung-min à Tottenham

Voir le site Téléfoot

RTSP9AK
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-28T13:50:45.866Z, mis à jour 2016-09-28T14:01:39.865Z

La star des Spurs va peut-être devoir quitter le club d'ici quatre ans, le temps d'effectuer son service militaire en Corée du Sud. Il lui reste encore un moyen peu commun pour éviter cette étape.

Si Tottenham réussit un très bon début de saison, le club de Mauricio Pochettino le doit beaucoup à sa nouvelle star : Son Heug-min. Le milieu de terrain venu de Corée du Sud s'est rendu essentiel dans le onze-type des Spurs. Du coup, sa situation vis-à-vis des lois de son pays met le club dans l'embarras.

Il doit 21 mois de service militaire à l'armée

Le Daily Telegraph rappelle que les hommes sud-coréens sont tenus par la loi d'accomplir au moins 21 mois de service militaire avant l'âge de 28 ans. L'échéance se rapproche donc lentement mais sûrement pour Son, qui a eu 24 ans en juillet dernier.

Il existe toutefois des exceptions pour les sportifs. Ceux qui obtiennent des médailles aux Jeux olympiques ou des médailles d'or pendant les Jeux asiatiques peuvent être exemptés et ne devoir que quatre semaines d'entraînement basique à l'armée. Mais Son Heug-min a grillé un joker cet été.

Encore une chance pour l'éviter

En effet, le joueur des Spurs a participé aux Jeux olympiques de Rio avec la sélection de Corée du Sud. Les Tigres d'Asie nourissaient beaucoup d'espoirs au Brésil, mais après une brillante phase de poules, ils ont été éliminés en quarts de finale par le Honduras, ratant ainsi toute chance d'accrocher une médaille.

Il reste une opportunité à Son Heug-min d'esquiver ces 21 mois de service militaire. footb se tiendront du 18 août au 2 septembre 2018 en Indonésie. Si la Corée du Sud conserve son titre glané à domicile en 2014, le milieu offensif pourra être exempté. S'il conserve son niveau actuel, nul doute que Tottenham fera tout pour garder sa pépite le plus longtemps possible, service militaire ou pas. La meilleure manière d'y couper est donc de briller en 2018 aux Jeux asiatiques.