L’AS Monaco, le champion du recrutement et des ventes

Voir le site Téléfoot

CAMPOS JARDIM
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2018-06-22T11:21:15.977Z, mis à jour 2018-06-22T11:21:53.839Z

Avec le départ de Thomas Lemar à l’Atlético de Madrid pour 65 millions d’euros (+ 15 millions de bonus), l’AS Monaco a une nouvelle fois prouvé qu’elle était une référence en matière de ventes de joueurs et de plus-values. Retour sur un phénomène unique en France.

Une clause à 190 millions d'euros pour Lemar


Les années se suivent et se ressemblent pour l’AS Monaco. Depuis plusieurs saisons, le club de la Principauté fait la une en matière de transferts grâce notamment à ses ventes de joueurs très lucratives. La dernière en date ? Celle de Thomas Lemar à l’Atlético de Madrid, que Téléfoot vous avait révélé, à hauteur de 65 millions d’euros (+15 millions d’euros de bonus). Le milieu offensif, actuellement avec les Bleus en plein Coupe du monde, va s’engager pour 5 saisons et disposera d’une clause libératoire à 190 millions d’euros. Des montants impressionnants lorsqu’on se rappelle que le champion de France 2017 avait recruté le joueur en provenance du Stade Malherbe de Caen pour 3,2 millions d’euros. Une trajectoire qui n’est pas sans rappeler celle de Fabinho, recruté au Real Madrid B, et qui a rejoint Liverpool contre un chèque de 50 millions d’euros.


La patte Luis Campos


A l’image du FC Porto au milieu des années 2000, l’AS Monaco s’est créée l’étiquette d’un club misant sur les jeunes à très fort potentiel pour avoir une équipe performante tout en garantissant de très bons investissements pour l’avenir. Cette politique est intimement liée à l’arrivée de Luis Campos comme conseiller sportif en 2013. Celui qui deviendra par la suite, directeur technique puis conseiller spécial de Vadim Vasilyev, a fait le pari des jeunes prometteurs avec succès. L’équipe a ainsi conservé son efficacité, avec un titre de champion à la clé en 2017, tout en laissant la porte ouvert pour des départs. Car la liste est longue des joueurs déjà partis pour plusieurs dizaines de millions d’euros: Anthony Martial (80M€), Geoffrey Kondogbia (37M€), Layvin Kurzawa (25M€) ou Ferreira Carrasco (20M€) à l’été 2015. Deux ans plus tard, c’est encore plus impressionnant avec Tiémoué Bakayoko (40M€), Benjamin Mendy (57,5M€), Bernardo Silva (70M€) et Kylian Mbappé (180M€). Au total, l’AS Monaco a vendu pour près de 700 millions d’euros en trois saisons, un montant très inférieur aux investissements concédés. De l'époque de Luis Campos, il reste encore trois joueurs cadres : Sidibé, Jemerson et Glik. Les deux premiers disposent d'une cote élevée sur le matché sur des transferts. L'Atlético de Madrid discute depuis plusieurs jours avec l'AS Monaco pour le latéral droit de l'équipe de France autour d'un transfert qui avoisinera les 25 millions d'euros.


Les remplaçants du Portugais, Antonio Cordon puis Michael Emenalo depuis novembre 2017 ont poursuivi cette stratégie avec notamment le recrutement du très jeune italien Pietro Pellegri pour 25 millions d’euros ou de Jordi Mboula en provenance de la Masia. Reste à savoir si les recrutements de Jorge, Keita Baldé, Soualiho Meïté ou Youri Tielemans auront la même réussite future alors que leur rendement sportif n’a pas toujours été au rendez-vous cette saison.