Dans l'actualité récente

L’Atletico Madrid, l’habitué des finales

Voir le site Téléfoot

RTX4XMKH
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-05-04T10:21:42.050Z, mis à jour 2018-05-04T10:23:04.335Z

En venant à bout d’Arsenal 1-0, les Colchoneros accèdent à la finale de la Ligue Europa. Cela devient une habitude pour les Madrilènes qui vont disputer leur cinquième finale européenne en 8 ans.

A y regarder de plus près, Madrid devient la capitale du football européen. Si le Real va disputer sa troisième finale consécutive en Ligue des Champions, leurs voisins de l’Atletico n’ont pas vraiment à rougir des performances des Merengue, puisque les Rojiblancos ont aussi passé le cap des demi- finales de la Ligue Europa. Une performance qui devient de plus en plus une habitude pour le club madrilène.


L’ère Diego Simeone, période de finales européennes

L’Argentin Diego Simeone est arrivé sur le banc de l’Atletico en 2011. Le club venait de terminer 7ème du classement, et n’avait pas passé la phase de groupe de la Ligue Europa. Pour sa première saison, « El Cholo » décroche la Ligue Europa en 2012. En 2014, c’est une nouvelle finale européenne qu’il dispute, mais en Ligue des Champions cette fois contre le voisin madrilène, le Real. Battus 4-1 en prolongation, l’Atletico est devenu champion d’Espagne la même saison.

En 2016, les Colchoneros s’offrent le remake de la finale de 2014 contre le Real avec le même résultat. Antoine Griezmann et ses partenaires s’inclinent alors aux tirs aux buts (1-1, 5-3 aux tab.). Il faut aussi rajouter leur titre en Ligue Europa en 2010 sous la direction de Quique Sanchez Flores. Au total, si l’on compte la finale à venir contre l’OM, le club aura joué 5 finales européennes en 8 ans, avec 2 succès en C3 et 2 échecs en C1.



L’une des meilleures formations sur la scène européenne ces dernières années

En plus des finales, il faut regarder aussi l’ensemble des parcours européens de l’Atletico. En plus du palmarès cité, 2 supercoupes d’Europe (2010 et 2012) sont venus remplir leur vitrine. Constamment à la lutte pour le titre depuis 2013, les Madrilènes conservent aussi leurs forces pour la Ligue des Champions.

La saison dernière, ils se sont arrêtés en demi-finale, stoppés par le Real, alors qu’en 2015, c’était en quart de finale que leur parcours prenait fin… une nouvelle fois face à leurs voisins Merengue futurs vainqueurs de l’épreuve. L’OM va donc retrouver en finale de la Ligue Europa un habitué des derniers tours des Coupes d’Europe. Leur expérience sera définitivement un atout mais sur un match tout reste possible pour les Olympiens. D’autant plus que le dernier succès européen des Colchoneros remonte à 2012.