L’Equipe de France domine le Cameroun 3-2 mais devra se rassurer en défense

L’Equipe de France domine le Cameroun 3-2 mais devra se rassurer en défense
A 11 jours du match d’ouverture de l’Euro, l’Equipe de France a dominé le Cameroun au terme d’un rencontre au scénario fou. Dimitri Payet a offert la victoire aux Bleus d’un sublime coup-franc.

Victime d’une hécatombe de blessés dans le secteur défensif, l’Equipe de France avait à cœur de tester sa charnière centrale face au Cameroun en match de préparation en vue de l’Euro 2016. Si la paire Koscielny-Rami n’a pas forcément rassuré, les Bleus se sont montrés tranchants en attaque.

Matuidi ouvre le score

Pour son premier match de préparation à l’Euro 2016, Didier Deschamps ne réserve aucune surprise dans son onze de départ. Griezmann absent et Martial blessé, Payet et Coman débutent la rencontre. A la 17ème minute de jeu, Aboubakar se montre dangereux et n’est pas loin de tromper Lloris de la tête. L’Equipe de France relève justement la sienne et repart à l’attaque. Trois minutes plus tard, Kinglsey Coman déborde sur le côté gauche et sert parfaitement Blaise Matuidi. Le Parisien reprend de volée du gauche et trompe Ondoa. Le milieu de terrain a déjà fait trembler les filets à huit reprises avec les Bleus, en 43 sélections.



Au retour des vestiaires, la rencontre perd un peu en intensité. L’Equipe de France se crée quelques occasions, notamment par Olivier Giroud. A la 56ème minute de jeu, il profite d’une erreur de Chedjou pour se retrouver seul face à Ondoa. Le Gunner rate son face à face et l’occasion de tuer la rencontre. Six minutes plus tard, Paul Pogba tente un enroulé dans la surface de réparation, bien détournée par Ondoa. Coman reprend et sert Kanté, fraichement entré en jeu. Il tente une frappe, mais ça passe à côté. Didier Deschamps procède à plusieurs changements et lance notamment André-Pierre Gignac. L’attaquant se procure une occasion à la 85ème mais sa frappe n’est pas cadrée. Dans la foulée, Djetei éliminent Rami et Koscielny avant de servir Choupo-Moting. L’attaquant, seul au point de penalty, ajuste Hugo Lloris. Le Cameroun revient à 2-2.



Après leur victoire face aux Pays-Bas 3-2 et à la Russie 4-2, les Bleus confirment face au Cameroun leur force de frappe mais également leurs errements défensifs. Didier Deschamps a encore une rencontre, samedi face à l’Ecosse, pour régler ce problème.



News associées