Dans l'actualité récente

L’équipe-type des Bleus qui n’ont pas encore joué en équipe de France

Voir le site Téléfoot

Équipe de France : Adrien Rabiot entre par la grande porte
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-11-14T13:51:22.570Z, mis à jour 2016-11-14T14:45:47.862Z

La France dispose d’un réservoir de joueurs d’avenir et talentueux. Certains sont aux portes du groupe de Didier Deschamps, d’autres font encore leurs classes et progressent à vitesse grand V.

Après la victoire obtenue contre la Suède vendredi (2-1) au Stade de France en qualifications pour le Mondial 2018, les Bleus vont affronter en amical la Côte d’Ivoire mardi au stade Bollaert-Delelis. A cette occasion, un nouveau venu en équipe de France pourrait honorer sa première cape : Adrien Rabiot.


Un renouveau déjà enclenché


 A 21 ans, le milieu de terrain parisien fait partie de la jeune génération appelée à prendre du galon dans le groupe de Didier Deschamps. Le sélectionneur a démontré qu’il n’hésite pas à convier des joueurs très jeunes, du moment qu’ils sont talentueux et peuvent apporter quelque chose aux Bleus.

C’est ainsi qu’avant l’Euro, Samuel Umtiti a découvert les A et s’est installé dans le onze titulaire dans les derniers matchs. Réserviste lors du tournoi européen, Adrien Rabiot vient de franchir un cap. Et depuis la fin de l’Euro, d’autres Espoirs plus ou moins confirmés ont intégré le groupe : Sébastien Corchia, Aymeric Laporte, Ousmane Dembélé, Presnel Kimpembe

Quels nouveaux pour les Bleus ?


La rédaction de Téléfoot s’est intéressée à ceux Français tout proches des Bleus mais qui ne comptent encore aucune cape. Le résultat nous donne une équipe-type qui, sur le papier en tout cas, semble avoir de très sérieux arguments à faire valoir contre bien des adversaires. A mi-chemin entre les Espoirs et les A, découvrez l’équipe-type des Bleus qui n’ont encore jamais joué avec l’équipe de France.

Gardien : Areola. Certes, le Benoît Costil, régulièrement appelé en n°3, n’a lui aussi jamais joué avec les Bleus. Mais la progression du Parisien Alphonse Areola nous pousse à le citer en premier. Attention tout de même à l’émergence du Toulousain Alban Laffont.

Défense : Corchia-Laporte-Kimpembé-Ben. Mendy. A 26 ans, Sébastien Corchia est encore un novice en sélection. Il est en concurrence avec Djibril Sidibé, appelé depuis cet été et déjà aligné plusieurs fois par Didier Deschamps. La patience et le travail d’Aymeric Laporte ont fini par porter leurs fruits (Lucas Hernandez pourrait en dire autant bientôt). Presnel Kimpembé a été la surprise de la liste de septembre : rares sont les joueurs convoqués avec aussi peu d’expérience. A Monaco, Benjamin Mendy espère passer un cap et se rapprocher des Bleus.

Milieu : Lemar-Rabiot-Tolisso-Cyprien. Thomas Lemar est devenu un maillon fort du nouvel et ambitieux Monaco version 2016-2017. L’ancien Caennais, très adroit sur coup franc, peut apporter beaucoup en position offensive à droite. Adrien Rabiot se fait une place au PSG où le trio Verratti-Matuidi-Motta semblait indéboulonnable. Son profil box-to-box a séduit Didier Deschamps. Corentin Tolisso a pris une nouvelle dimension ces derniers mois, tant avec les Espoirs qu’avec l’Olympique Lyonnais. Son abattage et son jeu porté vers l’avant sont de précieux atouts. Enfin, Wylan Cyprien est la révélation de ce début de saison avec l’OGC Nice.

Attaque : Haller-M. Dembélé. A Utrecht aux Pays-Bas, Sébastien Haller est devenu rapidement la coqueluche des supporters. L’été dernier, ils se sont lancés dans une collecte de fonds pour que le Français ne soit pas vendu à un plus gros club. Au Celtic, Moussa Dembélé est l’attraction de ces derniers mois. L’ancien attaquant de Fulham imprime un rythme impressionnant à la pointe de l’attaque, y compris face à toute l’Europe.

Equipe-type des Bleus n'ayant encore jamais joué avec l'équipe de France
en savoir plus : Equipe de France de Football