L'histoire entre Leonardo et le PSG est bien finie: le Brésilien exclut tout come-back

Voir le site Téléfoot

Leonardo (PSG)
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-05-12T12:24:01.786Z, mis à jour 2017-05-12T12:34:22.231Z

Directeur sportif du PSG de 2011 à 2013, Leonardo avait dû s'éclipser précipitamment. Quatre ans plus tard, Paris cherche un nouveau guide, mais le Brésilien éteint les rumeurs : il a tourné la page avec son ancien club.

A Paris, son nom est synonyme de montée en puissance. Leonardo, c'est l'un des hommes à la base du renouveau entamé en 2011. Arrivé en même temps que les propriétaires qatariens, le Brésilien a été le directeur sportif du club pendant les deux premières saisons, celles des premiers titres et des premiers gros transferts (Pastore, Thiago Motta, Thiago Silva, Ibrahimovic, Beckham...). Mais l'histoire dérapa.

Létang s'en va, Kluivert dans le flou

En mai 2013, Leonardo bouscule Alexandre Castro, l'arbitre du match PSG-Valenciennes, dans les couloirs du Parc des Princes. Il écope d'une sanction finale de 12 mois de suspension. En juillet, l'ancien milieu offensif décide alors de démissionner. Depuis quatre ans, le PSG poursuit donc sa route sans lui.

Cette saison 2016-2017 qui s'achève est la première où les Rouge et Bleu affichent une nette régression. Pour la première fois, ils ont été sortis dés les huitièmes de finale de la Ligue des champions, avec ce fiasco terrible contre le Barça. Et sauf miracle très improbable, les Parisiens vont laisser leur titre de champion de France à Monaco. Le duo de dirigeants a explosé : le directeur sportif Olivier Létang va partir et le directeur du football, Patrick Kluivert, est sur la sellette. Les deux ne s'entendaient pas.

"Il faut passer à autre chose"

Kluivert n'est pas encore parti. Il pourrait bien rester même. Mais Paris cherche quand même à repartir au plus vite avec une nouvelle équipe de dirigeants. Souvent cité, Leonardo pourrait-il reprendre son poste, lui qui jouit d'une très bonne cote de popularité auprès des supporters ? Au risque d'en décevoir, le Brésilien s'est montré clair dans les colonnes du quotidien Le Parisien : "Je ne reviendrai pas au PSG une nouvelle fois."

Il s'explique: "S'il n'y a pas de sentiment particulier qui me pousse à faire quelque chose, je ne le fais pas. (...) Ce qui a été fait avec le PSG appartient au passé. Quand je suis parti en 2013, c'était une décision forte de ma part et je savais aussi qu'il y avait des conséquences. C'est comme lorsqu'un couple se sépare. C'est toujours difficile d'essayer de revivre ensemble sous le même toit. Et puis, le club aussi a changé, a évolué. Il faut passer à autre chose."

Antero Henrique, la cible n°1 de Paris ?

Pour mener la politique sportive du club, les dirigeants actuels vont donc devoir se tourner vers quelqu'un d'autre. Antero Henrique, l'ancien directeur sportif du FC Porto, serait dans les petits papiers parisiens. SFR Sport/RMC Sport annonce que le Portugais discute toujours avec Nasser Al-Khelaifi, le président du PSG.

Henrique serait intéressé, mais à un condition : il veut être libre de faire son travail sans limites ou contraintes, exactement comme à Porto où il était maître de chaque dossier, de chaque affaire. Le FC Séville, qui vient de perdre Monchi parti à la Roma, courtise également Antero Henrique.