L’incroyable efficacité de Dimitri Payet sur coup franc

Voir le site Téléfoot

FraCam But Payet
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-23T13:19:21.218Z, mis à jour 2016-09-23T13:58:55.689Z

Dimitri Payet a encore sauvé West Ham en marquant contre Accrington en League Cup d’un maître coup franc. Dans cet exercice, le Français compte parmi les meilleurs spécialistes du monde.

Le début de saison de West Ham est laborieux, mais les Londoniens peuvent toujours compter sur leur joyau : Dimitri Payet. Celui qui a porté les Hammers la saison dernière a de nouveau revêtu ses habits de héros mercredi 21 septembre contre Accrington.

Le coup franc qui sauve

On joue la 90+6e minute de jeu de cette rencontre de troisième tour de la League Cup. Au Stade olympique de Londres, Accrington, club de quatrième division, tient bon face à West Ham. Mais à quelques secondes de la fin du match, Dimitri Payet libère les siens en trouvant la faille sur coup franc. Les fans des Hammers explosent de joie : ce nouveau-chef d’œuvre signé Payet leur évite une grosse contre-performance.

Arrivé en Angleterre durant l’été 2015 en provenance de Marseille, Dimitri Payet s’est affirmé comme l’un des meilleurs joueurs de Premier League. Et son talent sur coup franc direct a participé à faire de lui la coqueluche des supporters. Outre-Manche, le site Sky Sports s’est intéressé aux performances du Tricolore dans cet exercice. Et il apparaît que la réputation du Réunionnais n’est pas usurpée. 

Plus fort que Messi et Ronaldo

Les plus importants tireurs de coups francs du royaume ont été passés au crible (tous ceux comptant au moins 10 tentatives). Avec 5 buts inscrits en 30 tentatives, Dimitri Payet prend la 2e place au classement des meilleurs tireurs selon leur pourcentage de réussite (16,7%). Seul le Brésilien de Chelsea Willian fait mieux (6 buts en 29 tentatives, 20,7% de réussite). Le Français devance Philippe Coutinho (Liverpool), Ross Barkley (Everton) et Gylfi Sigurdsson (Swansea).

Souvent cités comme exemples sur coups francs, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne tiennent pas la comparaison. L’Argentin marque plus (7 buts) mais tentent beaucoup plus aussi (64 tentatives, 10,9% de réussite). CR7 est encore moins performant : 4 buts en 45 essais, 8,9% d’efficacité. L’essentiel pour Dimitri Payet sera désormais de poursuivre sur le même tempo. « Quand vous marquer une fois, deux fois, trois fois, la foule s’attend à ce que vous marquiez à chaque fois », expliquait-il en mai dernier après un but contre le Cameroun en amical. Un but inscrit… sur coup franc.