Sans l'indispensable Fabinho, Monaco risque de souffrir contre Dortmund

Voir le site Téléfoot

Fabinho (AS Monaco)
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-04-19T10:29:40.612Z, mis à jour 2017-04-19T10:45:31.309Z

L'AS Monaco devra valider son billet pour les demi-finales de la Ligue des champions sans Fabinho. Le Brésilien est suspendu pour le quart de finale retour à Louis-II ce mercredi. Et sans lui, l'ASM n'est clairement pas la même équipe. Les chiffres le prouvent.

Victorieuse 2-3 au Signal Iduna Park le 12 avril grâce à un super Kylian Mbappé, l'AS Monaco est en position favorable dans son quart de finale contre le Borussia Dortmund. La manche retour est pour ce mercredi soir au stade Louis-II. S'ils gèrent leur affaire, Monaco peut être la première équipe française à atteindre les demi-finales depuis l'Olympique lyonnais en 2010.

Monaco gagne plus, marque davantage et encaisse moins de buts avec Fabinho


Le défi ne sera toutefois pas aisé. D'une part, Dortmund va tout tenter pour renverser la situation, avec notamment le retour de Marco Reus. Et d'autre part, Leonardo Jardim devra composer son onze sans Fabinho. Et l'ASM privée du Brésilien n'est pas aussi impériale. Fabinho, troisième monégasque le plus utilisé cette saison (3 910 minutes de jeu, derrière les défenseurs Jemerson et Kamil Glik, respectivement 4 107 et 4 020 minutes de jeu), est un maillon essentiel dans la belle saison du club de la principauté.

Le quotidien L'Equipe s'est intéressé au rendement de Monaco avec et sans Fabinho. Depuis le début de la saison, Monaco a disputé 53 matches et Fabinho n'en n'a manqué que 5 : il fut suspendu à 2 reprises, il ne fut pas appelé dans le groupe 2 fois, et il a passé un match en entier sur le banc des remplaçants. La différence entre l'ASM avec lui et l'ASM sans lui est quand même flagrante. Avec Fabinho, Monaco compte 73,2% de victoires. Ce taux tombe à 66,7% quand il manque à l'appel. Avec Fabinho, Monaco marque plus : 2,7 buts/match en moyenne contre 2,3 buts/match. Et l'ASM est plus solide aussi : 1 but/match encaissé en moyenne avec le Brésilien contre 1,6 but/match encaissé sans lui.

Même Moutinho n'arrive pas à le remplacer


Contre Dortmund au match aller, l'ancien joueur du Real Madrid (un seul match joué, en 2012-2013) a failli à sa réputation. Celui qui n'avait jamais échoué sur penalty dans sa carrière a manqué le cadre alors que le score était encore nul et viege (heureusement, Mbappé a frappé quelques instants après). Puis, à dix minutes de la fin, l'Auriverde a laissé traîner ses crampons sur Ousmane Dembélé et a écopé d'un carton jaune qui le privera du match retour. Deux impairs dans ce match qui ne reflète pas la superbe saison du Brésilien polyvalent, passé du flanc droit de la défense à l'axe du milieu de terrain.

Fabinho est le Monégasque qui touche le plus de ballons cette saison, note Opta. Il en est à 2 107 ballons joués. La paire qu'il forme avec Tiémoué Bakayoko est l'une des plus performantes en Europe. Et quand Fabinho n'est pas là, ça se ressent. L'exemple le plus frappant, c'est cette finale de Coupe de la Ligue le 1er avril, que le Brésilien n'a pu disputer pour cause de suspension. Battus nettement en championnat à l'aller (3-1), bousculés au Parc des Princes lors de la phase retour (1-1), les Parisiens ont été bien plus forts dans cette finale (4-1). Ce soir-là, le trio Rabiot-Motta-Verratti a complétement éteint la paire Bakayoko-Moutinho. Les supporters monégasques prient désormais pour que l'ASM, en dépit de la suspension de son homme fort, parvienne à passer l'obstacle Dortmund.