L'Inter Milan sort le Bayern de la Ligue des Champions

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-03-16T09:57:00.000Z, mis à jour 2011-03-16T09:58:17.000Z

L'Inter Milan a finalement sorti le Bayern Munich de la Ligue des Champions. Grâce à Eto'o, Sneijder et Pandev en fin de match, le club champion d'Europe en titre jouera les 1/4 de finale !

Menés au score d'entrée de jeu, le Bayern a pourtant cru jusqu'au bout qu'il tenait ses 1/4 de finale. Mais le 3ème et dernier but de Pandev, en fin de match, a finalement bouleversé ces 8èmes de finale retour qui resteront dans les annales.


Au terme d'un match d'anthologie entre l'Inter Milan et le Bayern Munich, les Nerazzuri de Leonardo ont finalement décroché leur ticket pour les ¼ de finale de la Ligue des Champions. Vainqueurs 3-2 d'un Bayern Munich pourtant étincelant, Ribéry et Robben en tête, Samuel Eto'o et ses coéquipiers de l'Inter ont donc prouvé qu'il fallait encore compter sur le tenant du titre européen et que, non, le football italien n'est pas tout à fait mort.


Dans une Allianz Arena surchaufée, supporters de l'Inter Milan et du Bayern Munich ont sans doute assisté à l'un des plus beaux matches de l'année. Au match aller déjà, la rencontre entre les Nerazzuri et les troupes de Luis Van Gaal avait fait bien des étincelles et offert un grand sepcatcle. Mais là, le suspense, les gestes de grande classe des acteurs de ce match et le résultat presque inespéré pour l'Inter Milan ont fait de ce 8ème de finale retour un choc absolument sensationnel.


Du côté de l'Inter Milan, on n'en revient presque pas. Après ce succès face au Bayern Munich, l'entraîneur des Nerazzuri a même déclaré devant les médias : « je n'ai pas compris ce qu'il s'est passé hier ». mais ce qu'il retient surtout, c'est que « ce fut un match extraordinaire avec un but de Pandev qui restera dans l'histoire ». Admiratif et dithyrambique, il a donc souligné « l'intelligence tactique » et « l'intelligence de cœur » de son équipe.


Aujourd'hui, Leonardo voit loin, très loin, pour l'Inter Milan : « cela peut-être encore notre année en championnat, en Coupe et en Ligue des Champions ».