Dans l'actualité récente

L'OL laisse le PSG s'éloigner

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-02-03T15:07:00.000Z, mis à jour 2013-02-04T09:33:07.000Z

Défait 3 buts à 1 sur la pelouse d'Ajaccio de manière inattendue, l'OL perd trois points dans sa lutte pour le titre avec le PSG. Adrian Mutu a signé un doublé. Les Lyonnais restent deuxièmes à l'issue de la 23ème journée.

Lyon a perdu gros face à l'AC Ajaccio (3 à 1).


Rien à signaler...
La première mi-temps de la rencontre fut des plus ternes. Lyon, un peu sous pression après la victoire de Paris vendredi, a pris le jeu à son compte (60 % de possession) mais sans trouver l'étincelle. Elle aurait pu venir de Lacazette à la 34ème minute, lorsque le rhodanien poussa la balle au fond des filets après une frappe de Ghezzal repoussée par Ochoa. Malheureusement, Gomis, qui participait visiblement à l'action, avait été signalé hors-jeu. La séquence a fait débat et certains estimaient que le but etait valable.


...et quatre buts !
Pour ne pas douter, l'Olympique Lyonnais se devait de marquer rapidement. Grâce à Lacazette sur une très belle volée (53ème), les hommes de Rémi Garde croyaient avoir fait le plus dur. C'était sans compter sur la hargne et la révolte d'Ajaccio, qui égalisa par Belghazouani (57ème) puis pris l'avantage par Mutu (65ème). A ce moment-là du match, l'OL ne semblait pas en mesure d'aller chercher le point du nul, encore moins ceux de la victoire. D'ailleurs, la justice a mis son grain de sel quand Gomis se heurta à Ochoa sur pénalty pour une faute en dehors de la surface (86ème). Le pied de Mutu, lui, ne trembla pas face à Vercoutre, également sur pénalty, justifié cette fois-ci (90 + 2).


Paris s'échappe
Au classement, les Lyonnais voient le PSG prendre de l'avance. En cas de succès de Marseille en clôture de la 23ème journée, ils seront toujours deuxièmes, mais à la seule différence de buts. L'AC Ajaccio, de son côté, s'éloigne un peu plus de la zone rouge et renoue avec le succès. Ce dimanche, personne ne le contestera, tant le club corse fit preuve de solidité mentale pour revenir et prendre l'ascendant.


Lyon accueillera le LOSC le 10 février prochain. Pas facile pour se refaire...