L’OM a supervisé Ousmane Dembélé cet été

Voir le site Téléfoot

Ousmane Dembélé   Stade Rennais
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-03-18T11:58:31.902Z, mis à jour 2016-03-18T12:04:23.819Z

L’Olympique de Marseille a manqué de flair cet été sur le marché des transferts. Alors que Vincent Labrune avait l’opportunité de recruter Ousmane Dembélé, il n’a finalement pas donné suite.

Cet été, l’OM a recruté Rolanda, De Ceglie, Isla, Manquillo, Diaby et Rekik. Des transferts qui n’ont pas forcément donné satisfaction au président marseillais. En revanche, Vincent Labrune s’est démené pour aller chercher Lassana Diarra et Georges-Kévin N’Koudou, des joueurs étincelants. L’Orléanais s’est également renseigné sur la situation d’Ousmane Dembélé, mais n’est pas allé au bout de sa démarche.

L’OM voulait Dembélé

L’Equipe l’affirme dans son édition du jour. Cet été Vincent Labrune a demandé à sa cellule de recrutement de se renseigner sur la situation d’Ousmane Dembélé. A cette époque, le jeune prodige n’était que stagiaire au Stade Rennais, et n’avait pas encore signé de contrat professionnel. Son conflit avec ses dirigeants s’est finalement estompé et Dembélé a paraphé un bail jusqu’en 2018. Vincent Labrune aurait fait part de ses regrets, en interne, d’être passé à côté de la révélation de la Ligue 1.

Benfica et Salzbourg étaient intéressés

L’Olympique de Marseille n’était pas le seul club intéressé cet été par Ousmane Dembélé. Le Red Bull Salzbourg et Benfica s’étaient également rapprochés du Stade Rennais pour enrôler la jeune pépite. Les Portugais avaient même proposé trois millions d’euros pour le Français. Rennes avait alors demandé un intéressement à la revente et le transfert a finalement capoté.

Dembélé dans une autre dimension

Depuis, Ousmane Dembélé s’est fait un nom et a déjà inscrit neuf buts en 18 matches de Ligue 1. Sa cote a explosé et le joueur est désormais trop cher pour l’OM. Le FC Barcelone et le Bayern Munich se sont positionnés pour recruter la jeune pépite. Une rencontre courant mars serait même prévue entre les dirigeants munichois et leurs homologues rennais pour entamer des négociations.



Après avoir loupé Riyad Mahrez, Vincent Labrune n’a décidément pas eu le nez creux cet été.