L'OM voit rouge face à Evian TG

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-02-10T15:12:00.000Z, mis à jour 2013-02-10T15:35:46.000Z

L'Olympique de Marseille a signé un match nul sur la pelouse d'Evian. Gignac a ouvert la marque mais a vu son équipe terminer à 9 après 75 minutes de jeu. Evian pourra regretter de n'avoir pas su conclure.

Réduit à 9, l'OM a remporté un petit point face aux Savoyards. Les Marseillais sont à 8 points du PSG.
OM en danger
Après la défaite face à Nancy au Vélodrome, l'OM avait à cœur de renouer avec le succès, pour recoller Lyon et ne pas se faire (trop) distancer par le PSG. Avec les premières titularisations de Kadir et Romao, Elie Baup a donné le ton : un peu de fraîcheur dans l'effectif. D'ailleurs, ce sont bel et bien les deux recrues hivernales des phocéens qui se sont illustrées dans une première mi-temps dominée tour à tour par Marseille puis Evian. Mais Kadir et Romao ont tous deux buté sur un Laquait solide sur sa ligne. Sinon, sous l'impulsion d'un Sagbo très mobile, les hôtes ont mis la pression sur la cage de Mandanda, notamment par de multiples corners (dont deux sauvés par Gignac au premier poteau).
A 9 contre 11
Très vite après la pause, Gignac a ouvert la marque d'une superbe frappe consécutive à un une-deux avec Valbuena (50ème). C'était la meilleure manière de démarrer cette deuxième mi-temps qui allait devenir un véritable cauchemar pour l'OM. A la 57ème, Abdallah fauche Khlifa. C'est la double peine et, surtout, l'égalisation d'Evian après le pénalty transformé par Sagbo (59ème). A un but partout, la rencontre était relancée mais Jordan Ayew a douché tout espoir de victoire, en laissant les siens à neuf après deux cartons jaunes. Forcément, Evian a beaucoup poussé mais, à force de mauvais choix, n'ont pas su aller chercher un succès qui leur tendait les bras.

Les meubles sont sauvés
Au vu de la physionomie du match, l'OM ne pouvait pas faire mieux qu'un nul sur la pelouse d'Evian TG. Au classement, le point pris, si précieux soit-il, n'arrange pas les affaires du club entraîné par Elie Baup. Surtout, cela les empêche de mettre la pression sur l'Olympique Lyonnais, assuré de rester deuxième quoiqu'il advienne de la rencontre entre le dauphin du PSG et le LOSC. Derrière, Evian sort de la zone rouge, d'un souffle (meilleure attaque que Sochaux).

Une défaite et un nul, l'OM est en panne depuis deux journées.